Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
24 avril 2014 4 24 /04 /avril /2014 16:11
Fairy Tail : La prêtresse du phénix

Réalisateur : Fujimori Masaya

Genre : Animation, action, aventure, fantasy, drame, comédie

Durée : 1h26

Pays : Japon

Année : 2012

 

Synopsis (Nautiljon.com:

Éclair est une jeune femme amnésique qui a perdu l’ensemble de ses souvenirs.
Elle ne souvient plus vraiment de qui elle est ni ce qu’elle faisait avant toutefois elle se rappelle d’une chose importante qu’elle doit effectuer : livrer deux pierres du phénix dans une région reculée.
Ces fameuses pierres du phénix qu’Eclair transporte, détiennent une puissance magique colossale capable de dévaster le monde.

Les nombreux voyages que réalise la jeune femme l’amèneront à Fiore où elle rencontrera moult magiciens de la guilde Fairy Tail.
Ces derniers n’hésiteront pas instant à lui venir en aide et l’épauleront par la suite dans sa mission.
Cette mission pourrait s’avérer capitale pour la survie du monde puisque qu’un étrange magicien aux noirs desseins ainsi que ses acolytes semblent particulièrement intéressés par les pierres du phénix.

Depuis quelques semaines, je me suis lancée dans l'anime Fairy Tail et comme vous le savez peut-être, c'est une série un peu longue (175 épisodes + une nouvelle version qui vient d'être lancée). Je n'ai pas encore terminé les 175 premiers épisodes - bien que je m'en rapproche - donc l'article viendra plus tard. En attendant, j'ai décidé de TOUT regarder donc cela concerne également les OAV et... le film ! Comme je viens de terminer l'arc qui précède le film, je fais les choses comme il faut et j'ai donc regardé le film à suivre ! En vérité, le film n'a pas de grande incidence sur l'histoire et peut donc être regardé plus tard. Mais pas plus tôt :D donc après l'arc de Tenroujima et les sept ans plus tard, c'est bon.

Graphiquement, le film est très joli, les dessins sont soignés comme on pourrait l'attendre d'un film d'animation. Le niveau artistique est donc légèrement au-dessus de l'anime (même si je trouve que l'anime lui-même se défend très bien côté graphismes !). Le nouveau personnage d'Eclair est également très bien fait et hormis le côté graphisme, le personnage est intéressant mais pas assez exploité à mon avis. C'est une jeune fille tourmentée, qui a un passe difficile mais qui ne le montre pas assez et paraît donc souvent trop insipide alors qu'elle pourrait être montrée bien plus en profondeur ! Le personnage de Momon, par contre, me paraît un peu trop vu et revu. C'est Happy mais en poussin quoi ! Cependant, je n'irai pas dire qu'il est inutile puisqu'il est plus que primordial pour Eclair. D'ailleurs, vous pouvez regarder le prologue au film qui dure une dizaine de minutes et explique un peu plus de choses sur Eclair et la naissance de Momon. La vidéo se retrouve en fin d'article !

Côté histoire, j'ai trouvé que ça partait un peu dans tous les sens et ayant fait une petite pause le temps de dormir, je ne savais plus si tel ou tel événement venait du film ou de l'anime. C'est sympa mais sans plus ! Le nouveau groupe de méchant semble relativement fort mais j'ai l'impression qu'ils finissent par se faire battre en deux secondes, on ne sait pas trop comment ! Et puis grosse déception avec le monstre de la fin. Encore un robot tout moche dans le style de Nirvana et du mécha Dragon... S'nul les boîtes de conserve, merde ! De même j'ai trouvé qu'il y avait des combats bien plus impressionants et intensifs dans l'anime. Je m'attendais à mieux de la part d'un long-métrage !

Quoi qu'il en soit, les émotions sont tout de même présentes avec une fin dans les larmes comme Fairy Tail sait si bien le faire ! Très jolie fin :)

Pour résumer, le film n'est pas indispensable pour qui suit la série ou non. Il se laisse regarder sans aucun doute mais n'apporte pas un gros plus à la série. Même si graphiquement, il est très joli, sans parler de quelques personnages qui deviennent un peu étrange avec ces dessins, plus d'efforts auraient pu être faits pour en faire un film d'animation qui calque et non une machine à sous. Mais au moins, je pourrais dire que j'ai tout vu de Fairy Tail après :D

 

Note : 6/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films Anime
commenter cet article
10 octobre 2013 4 10 /10 /octobre /2013 13:43
Mawaru Penguindrum

Titre original : 輪るピングドラム

Année : 2011

Réalisateur : Ikuhara Kunihiko

Studio : Brains Base
Genres : Comédie, Drame, Psychologique, Mystère
Durée : 24 épisodes de 25 minutes

Site officiel

 

Synopsis (Animeka) :

Destinée à mourir dans les mois à venir, Himari est une jeune fille surveillée affectueusement par ses deux frères, Shôma et Kanba. Afin de conserver le sourire de leur sœur jusqu'au bout, ces derniers font tout pour adoucir son quotidien. Malheureusement, malgré leurs efforts pour retarder l'échéance, l'inéluctable se produit. Alors que tout espoir semble perdu, un miracle se réalise devant les yeux des deux frères. Afin que les effets de ce dernier ne se dissipent pas, ils se voient confier trois pingouins bons à tout faire dans le but d'accomplir une mission étonnante qui les entraînera dans des délires peu communs. 

Disons les choses telles qu'elles sont directement : pourquoi ai-je choisi de regarder cet anime ? Pour les pingouins. Ouep. Je ne suis pas une fan inconditionnelle de ces animaux mais j'aime les animaux et c'est quand même mignon :D

Et donc me voilà embarquée dans un anime dont je ne connais pas grand-chose. Le premier épisode m'a laissé un peu perplexe mais j'ai adoré le côté graphismes très colorés et girly de certaines scènes. Tout comme la musique, notamment ROCK OVER JAPAN qu'on entend à quasiment tous les épisodes.

Donc petit à petit, les épisodes se sont enchaînés et j'ai de plus en plus aimé cet anime. Le gros problème, c'est quand même l'histoire ultra compliquée. Il faut vraiment s'accrocher pour tout comprendre et puis, de toute manière, de nombreuses ficelles ne se dénouent qu'à la toute fin de l'anime. Donc en gros il ne faut pas décrocher. Même si je dois avouer qu'après avoir fini l'anime, de nombreuses questions me trottent encore dans la tête.

Quoi qu'il en soit, cet anime est à voir pour plusieurs raisons :

  • les personnages, hauts en couleur et intéressants, surtout Himari.
  • les musiques ! L'album de Triple H est devenu un incontournable de ma bibliothèque iTunes, notamment Haiiro no suiyoubi, la plus belle chanson que j'ai entendu depuis un moment.
  • les pingouins : faut pas se mentir, ils sont le principal intérêt de l'anime et ils apportent beaucoup d'humour et donc de fraîcheur à l'anime !
  • le scénario, bien que compliqué, au moins il tient en haleine jusqu'à la toute fin et les rebondissements sont très, très nombreux !

Sans être un must-see absolu, Mawaru Penguindrum reste, à mes yeux, une valeur sûre bien qu'étant parfois compliqué à suivre. Tout ce qui est un peu secondaire permet de tenir le coup et d'apprécier chaque épisode !

 

Note : 9/10

Mawaru Penguindrum
Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 16:05

Réalisateur : Kunihiko Yuyama 

Genre : Animation, action, aventure

Durée : 1h10

Pays : Japon, USA

Année : 2000

 

Synopsis (Pokemon.com) :

La petite Molly Hale a toujours mené une existence solitaire. Mais un jour, son père se volatilise mystérieusement alors qu'il mène des recherches sur les Zarbi, des Pokémon disparus depuis longtemps. La situation semble s’améliorer lorsque le pouvoir des Zarbi se met à transformer le monde autour d'elle en un univers fantastique. Elle se retrouve soudain dans un palais de cristal, avec le légendaire Entei comme père ! Une seule chose manque à son bonheur : une mère. Elle décide donc de jeter son dévolu sur la mère d'une autre personne, soit celle de Sacha, Delia Ketchum !

Sacha s'attendait à passer du bon temps dans la ville de Greenfield, mais il doit désormais explorer de vastes terres désolées recouvertes de cristal pour sauver sa mère adorée. Pierre, Ondine et Pikachu l'accompagnent dans son périple, qui s'annonce ardu : Molly veut rester dans son monde féerique à tout jamais et Entei fera tout en son pouvoir pour qu'elle y parvienne !

Aujourd'hui, je vous présente le troisième film de la saga Pokémon ! Cette fois, Sacha, Pierre et Ondine vont s'attaquer aux Zarbi et au légendaire Entei qui mettent la pagaille dans la ville de Greenfields sous les désirs d'une petite fille : Molly. Même 12 ans, le film n'a pas pris une ride et, au contraire, j'ai été étonnée plusieurs fois en voyant certains effets graphiques 3D qu'on ne voit pas si souvent ! Surtout que l'occasion était toute donnée avec les Zarbi qui volent et vire-voltent tout au long du film.

L'histoire ne m'a pas emballée des masses et c'est vrai que je me suis un peu ennuyée devant ce troisième film. Heureusement pour moi, les films Pokémon ne durent pas longtemps :D Ce qui m'a un peu énervé dans ce film, c'est le personnage de la petite fille, Molly, voleuse de maman et à l'imagination débordante. C'est une petite fille, elle n'est pas censée être démoniaque mais pour le coup, elle apparaît un peu pour le personnage méchant du film et je trouve ça un peu étrange, honnêtement xD Entei aussi passe pour le méchant vu qu'il est au service de Molly justement et qu'il veut réaliser tous ses désirs. Alors, j'aimerais bien qu'on m'explique pourquoi les Zarbi s'amusent à manipuler les humains et à vouloir les servir et transformer leur réalité. C'est quand même "bizarre" !

Malgré cela, la bande son est plutôt bonne et puis ça reste du Pokémon donc c'est quand même bien ! Big up à la Team Rocket qui a un rôle très mineur et qui en rigole en spécifiant deux fois durant le film qu'ils ne servent à rien xD J'ai trouvé ça très drôle et bien joué des scénaristes/réalisateurs du film. Du coup, ils se mettent du côté des gentils, c'est toujours drôle :)

À part ça, on apprécie également le retour de Dracaufeu (comme quoi, Sacha était vraiment débile de le laisser partir et cela montre bien que c'était son Pokémon le plus puissant) qui doit venir en aide à son ex-maître.

En conclusion, un film sympathique mais sans plus. Mais bon, l'esprit Pokémon reste là !

 

Note : 5/10

Pokémon 3 : Le sort des Zarbi
Repost 0
Published by BBKuma - dans Films Anime
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 18:57

 

season3_logo.png

Titre original : ポケットモンスター

Année : 1999-2000

Pays : Japon (of course)

Auteur : Satoshi Tajiri

Genres : Voyage, Aventure

Durée : 41 épisodes de 20 minutes (épisodes de 119 à 159)

 

Synopsis (Pokemon.com) :

La Ligue Orange offre un nouveau défi à Sacha, qui répond à l'appel pour affronter l'équipe Orange et son Champion, Didier. De retour à Bourg Palette, Sacha et Ondine retrouvent Pierre et se lancent dans la prochaine étape de leurs aventures Pokémon : la région de Johto ! Bien qu'il ait une mission à remplir pour le Professeur Chen, Sacha se lance tête baissée dans la Ligue Johto pour y affronter deux Champions et ajouter des Pokémon comme Kaiminus et Germignon à son équipe.

 


Est-il nécessaire de faire une critique à proprement parler de cette troisième saison de Pokémon ? Ca fait un moment que je l'ai finie maintenant donc, pour dire vrai, je ne sais pas vraiment quoi en dire xD Des Pokémons, des badges, des aventures, des gentils et des méchants, la routine quoi !

 

Liste des épisodes :

  1. Le crime ne paie pas
  2. Leçon de baseball
  3. Une fin juteuse
  4. Un gisement très convoité
  5. Des illusions et des confusions
  6. Le pouvoir des fleurs
  7. Les filets de la justice
  8. L'argent ne fait pas le bonheur
  9. Le tout petit des grands bois
  10. Une nouvelle amitié
  11. Rituel annuel
  12. Le coup de sifflet
  13. Une amitié indestructible
  14. Une jeune pousse à la rescousse
  15. L'air contre le feu
  16. Mélodrames à chaudes larmes
  17. Destruction en tout genre
  18. La séparation
  19. Sourira bien qui sourira le dernier
  20. Le Pokémon blues
  21. Vivre de l'air du temps
  22. Un super héros super secret
  23. De l'électricité dans l'air
  24. Engagé pour combattre
  25. Tout feu tout flamme
  26. État de sècheresse
  27. Suspens en suspend
  28. Dans le feu de l'action
  29. L'apprentisage du dressage
  30. Mélanges et échanges
  31. Une escouade qui a le feu sacré
  32. Fugueur à faire peur
  33. Le bout du tunnel
  34. Le voleur mystérieux
  35. Duel pour un Pokémon
  36. Chaud devant
  37. Un amour débordant
  38. Prise de bec
  39. Meilleurs ennemis
  40. Psychiquement vôtre
  41. La chasse au trésor

 

Pokemon-S3.jpg

Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 15:46

 

Titre original : Hagane no Renkinjutsushi 2009 / 鋼の錬金術師

Année : 2009
Auteur : Arakawa Hiromu

Studio : Bones

Genres : Action, Aventure, Comédie

Durée : 64 épisodes de 25 minutes

Site officiel de la chaîne

 

Synopsis (Animeka) :

 

L'alchimie existe pour permettre aux hommes d'améliorer leur quotidien. Pour pouvoir l'utiliser, ils doivent comprendre un principe fondamental : pour chaque chose créée, il faut en sacrifier une autre. C'est le principe de l'échange équivalent. Edward et Alphonse Elric l'ont appris à leurs dépens.

Pour retrouver ce qu'ils ont perdu, les deux jeunes frères s'engagent dans l'armée d'Amestris et, à la solde du gouvernement, tentent de calmer les nombreux conflits à l'aide de leur alchimie. Leur quête de la pierre philosophale les mènera vers de nouveaux amis, vers un complot à l'échelle nationale et vers une vérité plus que terrifiante. Réussirontils à déjouer les plans de Father ? Et qui se cache derrière ce physique si familier ? Qu'avons-nous ici, entre les mains, est-ce l'espérance ou le désespoir ?

 

Fullmetal Alchemist: Brotherhood est une sorte de remake de l'ancien FMA que l'on connaît tous. Sauf que cette fois, on a à faire à une histoire légèrement différente. En effet, lors de la première série, disons que l'anime est allé plus vite que le manga du coup la fin est beaucoup plus rapide et différente de ce que la mangaka avait prévue. Cette fois donc, Brotherhood suit le manga plus fidélement et se finit à peu près en même temps que le manga. Ayant adoré la première série, il va s'en dire que j'ai regardé la deuxième. Même s'il m'a fallu beaucoup de temps pour y venir à bout. Et oui, voilà à peine quelques jours que j'ai terminé cet anime xD Avant la Japan Expo de l'année dernière donc 2011, j'ai tenté un marathon pour finir l'anime avant d'y aller étant donné qu'il y avait la projection du film. Tombée juste avant la ligne d'arrivée, il me restait quatre épisodes à voir. Et bien ces quatre derniers épisodes il aura fallu plus d'un an pour que je les vois ! Au moins, ça a été rapide xD

Bien qu'étant un remake, on peut dire que FMA Brotherhood n'a pas grand-chose à voir avec la précédente série. Pourquoi cela ? Tout d'abord grâce aux graphismes splendides et qui changent vraiment beaucoup de la première série. C'est vraiment beau, avec de belles couleurs, de beaux contours, un vrai bonheur !

Mis à part cela, on a droit à toute une ribambelle de nouveaux personnages donc ceux qui viennent du royaume de Xing (les chinois quoi ! xD).

Bref, je passe sur les détails, ça remonte à loin. Je peux cependant dire quelques mots sur la fin. Il faut bien le dire, j'ai trouvé que la fin était un peu abusée, voire nawak. On savait que "Father" était un méchant bien ouf mais de là à aspirer le pouvoir du Dieu et avoir la puissance du Soleil entre les mains, faut pas exagérer... Mais bien sûr tout est bien qui finit bien !

Enfin bref, Fullmetal Alchemist Brotherhood reste du FMA et j'ai adoré ! J'ai même préféré à la première série car celle-ci est tout de même plus complète et plus aboutie. A voir sans hésitation (mais je dois être la dernière à l'avoir fini xD)

 

Note : 10/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 12:27

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/7/7a/Black_Rock_Shooter_cover.jpg

 

Titre original : ブラック★ロックシューター

Année : 2010

Auteur : Huke

Studio : Ordet

Genres : Action, Drame

Durée : 1 OAV de 52 minutes

Site officiel

 

Synopsis (Animeka) :

Cette histoire raconte l'aventure de Mato Kuroi, une étudiante qui entre dans sa première année de collège. Lors de son premier jour, elle rencontre une fille du nom de Yomi Takanashi. Très vite, et malgré leurs personnalités presque totalement opposées, les deux jeunes filles deviennent d'inséparables amies et passent leur paisible vie de collégienne ensemble. Mais au même moment, dans un monde parallèle au leur, une jeune fille, aux yeux teintés d'un feu bleu, se prépare à livrer bataille contre une autre jeune fille répondant au nom de Dead Master. Quel est le lien entre ces deux mondes ? 

L'OAV en entier, en vostfr et en HD sur YouTube !

 

L'effet Japan Expo étant peut-être encore un peu présent, je continue sur ma lancée anime pour rattraper mon retard sur les séries phénomènes du moment ou de ces dernières années en tout cas. Je ne pouvais donc pas passer à côté du phénomène Black Rock Shooter. L'anime était à la base un OAV de 52 minutes mais une série animée de 8 épisodes a vu le jour l'année dernière.

Autant le dire tout de suite, l'histoire de cet OAV est un peu tricky. Deux univers parallèles se chevauchent et on ne comprend pas bien l'intérêt de l'univers parallèle avant la fin du film. Dans le monde réel, il s'agit simplement d'une belle histoire d'amitié qui malheureusement va rencontrer des obstacles et se finir un peu mal. Enfin, l'OAV ne répond pas vraiment à toutes les questions qu'on pourrait se poser et donc on ne sait pas vraiment la fin du fin. En tout cas, même si l'histoire du monde réel reste assez simple et peu originale, elle est agréable à regarder. Ceci est certainement du au fait que les graphismes sont très beaux. On a le droit à des beaux paysages et le character design, bien qu'un peu simple à première vue est efficace. J'ai tout de même trouvé que les mouvements des personnages étaient parfois un peu étranges et peu naturels. Si les dessins sont assez beaux dans le monde réel, ils sont encore plus splendides dans le monde parallèle qui est beaucoup plus sombre et délabré. Les combats sont finement réalisés et graphiquement, on a même droit à un peu de 3D ! Le tout pour un rendu superbe.

Au niveau des musiques, on peut dire qu'elles apportent un bel atout à l'OAV et surtout, elles contribuent pleinement à l'ambiance. Elles sont surtout présentes dans le monde parallèle et sont toujours là pour accompagner Black Rock Shooter. Ces musiques ont toutes été composées par Ryo, le chanteur du groupe Supercell.

Pour finir, je dirais que cet OAV se laisse regarder mais il faut bien avouer que c'est quand même parfois très lent et qu'il ne se passe pas grand-chose. Finalement, c'est surtout lors des 20 dernières minutes que l'histoire se précipite et qu'il se passe plus de choses, au niveau des deux mondes. Les personnages, même s'ils sont parfois assez simples, sont tout de même assez charismatiques, les musiques participent bien à l'ensemble. Bref, le tout est quand même très soigné et cela nous donne un bien bel OAV. Malgré tout, je ne sais pas si l'anime est indispensable, à part peut-être pour explorer un peu plus l'histoire, et si je le regarderai et je trouve qu'au final, ce n'est quand même pas le truc le plus ouf qu'on puisse faire niveau anime. Bref, un phénomène pas tout à fait expliqué au final.

 

Note : 7/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 23:37

http://img3.ak.crunchyroll.com/i/spire2/09202008/5/4/c/d/54cde380870c90_full.jpg

 

Titre original : Kuroshitsuji / 黒執事

Année : 2008
Pays : Japon (of course)

Auteur : Yana Toboso

Studio : A-1 Pictures

Genres : Comédie, Historique, Mystère, Supernaturel

Durée : 24 épisodes de 20 minutes

Site officiel de la chaîne

 

Synopsis (Animeka) :

L'histoire se déroule au XIXe siècle et nous conte les faits de Ciel Phantomhive, un jeune aristocrate anglais. Ciel a brutalement perdu ses parents dans un accident alors qu'il était encore tout jeune. Aux yeux de tous, il apparait alors comme un orphelin, une de ces nombreuses victimes de la vie, qui, suite à un tour fâcheux du destin, se retrouve tout d'un coup comte, dernier du nom, à la tête d'un immense empire : l'entreprise Phantomhive. Une charge bien trop lourde surtout pour un enfant de douze ans. Mais ce que tout le monde ignore c'est que la mort de ses parents n'est en réalité pas accidentelle : il s'agit en effet d'un meurtre et, pour trouver leur assassin, Ciel est prêt à tout. Sous ses traits innocents se cache une détermination inébranlable à envoyer les coupables en enfer quitte à s'y précipiter aussi. Pour lui, vendre son âme à un démon n'est qu'une simple étape quand il s'agit de prendre sa revanche et se laver de toutes les humiliations subies. 

 

Après Pandora Hearts, je me suis lancée dans le visionnage du déjà très connu, reconnu, apprécié et populaire Black Butler (aussi connu sous son nom japonais de Kuroshitsuji, mais c'est tellement plus difficile à prononcer) ! Même si aux débuts, j'ai vite trouvé des ressemblances entre les deux animés, il faut bien avouer après quelques épisodes que cela est complètement différent. D'une part, au niveau de l'ambiance car on se retrouve ici dans le Londres de la fin du 19ème siècle, d'autre part au niveau de l'histoire qui en fait apparaît bien différente entre les deux protagonistes de ces deux animes. On pourrait aussi remettre en cause les graphiques qui sont bien plus jolis et soignés dans Black Butler. Les paysages et les détails de ceux-ci sont bien mis en avant et pleins de réalisme. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié cette ambiance historique de Londres. A noter également que les évènements présentés dans l'anime sont, pour la plupart, bien réels et ont bien eu lieu (on pense notamment à la foire internationale de Paris au début du 20ème siècle).

Mis à part ce côté très réaliste, on tranche vite avec une grosse dose de supernaturel. En effet, les deux héros au centre de l'histoire sont un jeune comte (jusque là, ça paraît normal) et un majordome des enfers avec qui ce dernier a passé un pacte, à savoir, celui de rester en vie au prix de son âme. Le contrat n'est pas si dégueulasse du fait que le majordome est là dans tous les instants pour Ciel et qu'il lui répond au doigt et à l'oeil. 

Bref, Black Butler se différencie des autres anime par son ambiance si particulière et si soignée. Les personnages principaux et secondaires ne sont pas en reste et sont tous plus intéressants les uns que les autres. Malgré tout, on regrette le côté un peu trop gentil des méchants qui ne sont pas des plus extraordinaires bien qu'on puisse apprécier le fait que les anges soient mis du côté des méchants et que le démon passe pour un héros. Car il faut bien se l'avouer, le personnage de Sebastian est tout simplement ce qui porte la série. Il est sans conteste le personnage le plus charismatique et le plus intéressant de l'anime. En plus de cela, il est juste super fort et impressionnant, il a failli me décrocher la mâchoire plus d'une fois ! Bien que Ciel est un personnage un peu torturé, arrogant, voire dépressif, et qu'il peut vite devenir relou à cause de tout ça, on se prend tout de même d'affection pour lui et on approuve bien sûr de la compassion pour ce jeune garçon orphelin, finalement bien seul.

Que dire de lpus si ce n'est que j'ai apprécié l'anime du début à la fin. J'ai beaucoup apprécié le fait d'être surprise en continu grâce aux nombreux rebondissements et évènements auxquels on ne s'attend pas forcément. La fin reste quelque peu floue et ne dévoile pas tous les secrets de l'histoire mais bon, on sait qu'il y a déjà une saison 2 donc, pas étonnant ! Bien que je suis un peu en retard et que je suis passée à côté de la vague Kuroshitsuji, je comprends mieux les raisons de son succès et vous invite à le regarder si comme moi, ce n'était pas déjà fait ! 

 

Note : 9/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
18 juillet 2012 3 18 /07 /juillet /2012 10:33

      http://www.cinemagora.com/images/films/77/27477-b-pokemon-2-le-pouvoir-est-en-toi.jpg

 

Réalisateur : Kunihiko Yuyama 

Genre : Animation, action, Aventure

Durée : 1h18

Pays : Japon, USA

Année : 2000

 

Synopsis (Pokemon.com) :

 

Sacha et ses amis voyagent aux Îles Oranges, mais même ces îles (apparemment paisibles) disséminées au sud de Kanto regorgent de mystères, d'aventures et de Pokémon légendaires ! Gelardan le sait parfaitement : il parcourt donc les différentes îles pour capturer les trois oiseaux légendaires (Sulfura, Artikodin et Électhor). Mais malgré toute leur puissance, ces trois Pokémon ne sont que des pions permettant d'obtenir une créature bien plus précieuse : Lugia, le gardien des abysses !

Évidemment, Sacha l'ignore complètement lorsqu'il arrive sur les lieux. Les habitants de l'archipel lui réservent eux aussi une surprise de taille (mais nettement moins sordide) : ils l'invitent à participer à une cérémonie destinée à rassembler les trois sphères sacrées de différentes îles. Alors qu'une violente tempête se lève sur le monde, cette mission prend un nouveau tournant : la capture des oiseaux légendaires a perturbé l'équilibre de la nature. Avec l'aide de Lugia, Sacha pourra-t-il devenir « l'élu » qui sauvera le monde ?

       

Les vacances étant finies, voici venu le temps de parler un peu du deuxième film Pokémon visionné il y a quasiment un mois. Ce film ne se situe pas complètement à la fin de la saison 2 étant donné que Jacky est encore présent. On peut estimer que cela ait lieu pendant que nos héros se trouvent dans les îles Orange.
Encore une fois, on a à faire à un méchant mégalo qui veut dominer le monde sauf que celui-ci veut asservir les Pokémons oiseaux légendaires : Artikodin, Electhor et Sulfura. Le problème, c'est qu'en capturant ces Pokémon, l'équilibre climatique de la planéte est perturbé et on a droit à des changements climatiques un peu comme on les connaît aujourd'hui ! Ah Pokémon, en avance sur son temps !
Nos héros vont atterrir sur une île et un hasard va faire que Sacha va être l'élu de la légende de la petite île où ils atterrissent et où ils vont la rencontre de Mélodie, une jeune fille au centre de cette légende et qui craque un peu pour Sacha. C'est d'ailleurs marrant car celle-ci ne va pas arrêter de chambrer Ondine ce qui fait que s'il existait encore des doutes sur la relation ambigue entre Ondine et Sacha, c'est fini ! xD
Bref, Sacha va faire son héros et sauver le monde, pour résumer. Ondine et Jacky ont des rôles très minimes, surtout Jacky qui doit prononcer à tout casser 2 phrases dans tout le film.
Quant à la Team Rocket, ils ont une belle part et on va même les voir s'associer aux gentils et les aider à sauver le monde ! Mine de rien, ça fait plaisir de les voir un peu moins en position de loosers, des fois ils méritent.
Quoi qu'il en soit, bien que l'histoire ne soit pas des plus originales, voire même très proche de celle du premier film, le film 2 de Pokémon est très joli graphiquement et on apprécie toujours autant de voir des Pokémon légendaires !
Note : 7/10
Repost 0
Published by BBKuma - dans Films Anime
commenter cet article
15 juin 2012 5 15 /06 /juin /2012 20:51

http://assets12.pokemon.com/assets/cms/img/animation/seasonlogos/season2_logo.png

 

 

Titre original : ポケットモンスター

Année : 1999

Pays : Japon (of course)

Auteur : Satoshi Tajiri

Genres : Voyage, Aventure

Durée : 35 épisodes de 20 minutes (épisodes de 84 à 115)

 

Synopsis (Pokemon.com) :

 

Le voyage de Sacha pour devenir le meilleur Dresseur de la Ligue Indigo continue, mais son amitié avec son concurrent Richie de la Ligue Pokémon risque-t-elle de lui mettre des bâtons dans les roues ? À la fin de ses aventures à Kanto, Sacha découvre qu'il lui reste encore beaucoup à apprendre lorsque le Professeur Chen l'envoie dans les Îles Oranges avec ses amis. Pierre tombe fou amoureux de la belle Professeure Flora et décide de rester avec elle, laissant Sacha et Ondine poursuivre seuls leurs aventures (du moins, jusqu'à ce qu'ils rencontrent l'intrépide observateur Pokémon Jacky Léon !).

_________________________________

Histoire de ne pas perdre le rythme, j'ai enchaîné avec la saison 2 de Pokémon et la saison 3 est en cours ! Quand on en regarde un ou deux à chaque repas, ça va vite ! Une fois n'est pas coutume, pas de vidéo disponible pour cette saison de Pokémon, on se contentera de quelques images en fin d'article !

Cette deuxième saison rentre dans le cycle 1 de la série et présente toujours la première génération de Pokémons. Cette fois, nos héros se rendent dans les îles Orange suite à la demande du professeur Chen pour apporter la GS Ball au professeur Flora. Là-bas, Pierre va les laisser pour rester avec le professeur Flora et il sera vite remplacé par Jacky, un observateur Pokémon. Encore une fois, la francisation des noms des personnages est vraiment déplorable. Jacky ? Vraiment ? -_-" on peut pas dire que ça fasse très jeune même pour la fin des années 90 ! Quand c'est un personnage secondaire, on s'en fout un peu mais là, on doit le supporter durant une trentaine d'épisodes quand même xD Mais bon, je l'aime bien quand même parce qu'il a un Marill et ça c'est classe !

L'autre point cool de la saison, c'est la présence de Lokhlass que Sacha sauve de ses persécuteurs. Ca aussi c'est du Pokémon classe ! Malheureusement, comme à son habitude, Sacha va le libérer à la fin de la saison >.< Tout comme son Roucarnage d'ailleurs, qu'il a promis d'aller rechercher plus tard mais va-t-il le faire ? On en doute !

Pas beaucoup d'évolution dans cette saison qui n'est que la suite logique des aventures de Sacha ou, du moins, une petite escapade. Il va participer à la ligue Orange mais là, il ne faut que 4 badges, donc cela se passe assez rapidement même si le système des arènes est un peu différent là-bas. Puis la ligue se déroule bizarrement aussi. Sacha ne va se battre que contre le champion en titre indétrôné jusqu'à présent grâce à son Dracolosse de la mort ! Et pour une fois, Sacha va gagner ce match décisif et ça, ça fait pas mal plaisir ! On a beau dire ce qu'on veut, c'est quand même un bon dresseur surtout depuis qu'il arrive enfin à maîtriser son Dracaufeu. Suite à ça, ils forment un duo d'enfer (sans mauvais jeu de mots) et c'est donc assez logiquement, qu'il va réussir à gagner le trophée des champions, même si, cela a quand même été un peu difficile (sinon c'est pas drôle).

La Team Rocket est toujours présente à chaque épisode et chaque épisode se déroule plus ou moins de la même façon, encore une fois. Bien que la GS Ball soit un peu oubliée le temps que Sacha récupère ses badges, elle n'est pas mise de côté pour autant et les scénaristes n'ont pas oublié d'en reparler à la fin de la saison ! Bien joué donc.

La saison va se terminer par le retour de Pierre avec Sacha et Ondine (ouaiiiis) et Jacky, quant à lui, va rester avec le professeur Chen qu'il admire tant ! Un nouvel objectif va cependant faire face à Sacha : la ligue Johto !

 

 Pokémon S2

 

Liste des épisodes : 

  1. Y a-t-il un pilote dans le dirigeable ?
  2. Le danger Pokéball
  3. Pokémon en détresse
  4. Un match très serré
  5. Pikachu se révolte
  6. L'Onyx de Cristal
  7. La vie en rose
  8. Pas si fossile que ça
  9. Un combat théâtral
  10. Rien que de la frime
  11. La bonne âme des îles Oranges
  12. De la montagne à la mer
  13. Aventure vitaminée
  14. Le bateau fantôme
  15. Le jour de paye
  16. Histoire de bébêtes
  17. Des vacances de rêve
  18. Sirena sur l'île Mandarine
  19. Amour rime avec toujours
  20. Les bons, les brutes et les Pokémons
  21. La menace mystérieuse
  22. Coup de foudre sous le soleil
  23. Unis à la vie à la mort
  24. Tout feu, tout flamme
  25. La guerre aquatique Pokémon
  26. Repas si facile
  27. Double match Pokémon
  28. Drôle d'observateur
  29. Les algues salsifiques
  30. Bienvenue à Pomelo
  31. Le trophée du vainqueur
  32. Une famille en or
  33. Rassemblement souterrain
  34. Le plus lamentable chapiteau du monde
  35. Retour à la rivalité
Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
20 mai 2012 7 20 /05 /mai /2012 18:47

http://www.tloa.fr/images/anime/films/125_1324054296.png

 

Réalisateur : Kunihiko Yuyama et Michael Haigney

Genre : Animation, action, Aventure

Durée : 1h15

Pays : Japon, USA

Année : 1999

 

Synopsis (Pokemon.com) :

Giovanni, le chef de la Team Rocket, souhaite devenir le maître du monde grâce à sa dernière expérience scientifique, un redoutable clone de Mew : Mewtwo. Mewtwo est aussi puissant qu'intelligent, suffisamment pour refuser d'être à la botte de Giovanni. Après s'être échappé du laboratoire, Mewtwo concocte son propre plan et invite clandestinement plusieurs Dresseurs Pokémon à participer au test ultime. Et comme il s'agit d'un événement réservé aux Dresseurs les plus talentueux, Sacha ne manquera pas à l'appel !

L'enthousiasme de Sacha ne tardera pas à se transformer en inquiétude et en colère lorsque Mewtwo révélera aux Dresseurs son plan de domination : cloner tous les Pokémon des enfants pour rétablir l'équilibre entre les Pokémon et leurs Dresseurs. Malgré les protestations de Sacha, Mewtwo refuse de croire que les Pokémon et les humains peuvent être amis. Mais face à la détermination d'un jeune Dresseur et à l'amour que lui porte son Pokémon, Mewtwo devra peut-être reconsidérer son plan, surtout lorsqu'il se mesurera à la puissance du mystérieux Mew !

      ___________________________________________

 

Continuons dans la foulée avec le tout premier film, d'une très longue série, du dessin animé Pokémon ! Comme pour le dessin animé, je n'ai pas trouvé de vidéo adéquate, à part le trailer en espagnol, donc encore une fois, on s'en passera. Egalement, je pense qu'il s'agit du film le plus connu en France étant donné qu'il est quand même sorti au cinéma et que je suis allée le voir ! Bon ok, c'était en 2000, ça remonte pas mal (mais ça fait moins longtemps que Titanic par comparaison, que je n'ai toujours pas vu au cinéma xD) mais j'en suis assez fière.

Ce premier film met en scène les Pokémons légendaires Mew et Mewtwo ! Mew étant mon Pokémon préféré de tous les temps, c'est un peu aussi mon film préféré :3 bon je dois avouer que je n'ai pas encore vu beaucoup d'autres films mais quand même xD

Comme le rapporte très justement notre ami Wikipédia, ce film tranche pas mal avec l'univers du dessin animé et est beaucoup plus sombre et violent. On a ici à faire à un Mewtwo qui se rebelle contre le boss de la Team Rocket et qui veut dominer le monde, assez classique j'ai envie de dire. Qui ne rêve pas de dominer le monde ? Ce qui est assez drôle ici, c'est que Mewtwo est un Pokémon mais on ne dirait pas, il parle à travers les pensées, donc on a l'impression qu'il parle et surtout, il dresse des Pokémons o_O Bon, "dresser" est peut-être un peu exagérer mais il fait quand même un élevage de clones Pokémons et il les fait combattre, c'est pas rien !

Malheureusement, la version française (et même la version américaine bien évidemment, on connaît ce peuple puritain !) est beaucoup plus aseptisée que la version japonaise. En vrai, Mew c'est un peu un vilain qui chez nous, il est tout mignon donc ça me va :D si cela vous intéresse, faites un tour sur le wiki du film. Ca me rappelle d'ailleurs que j'ai également eu le super coffret méga collector à Noël, l'année où le film est sorti en cassette. Le lot était composé d'une énorme Pokémon avec la cassette du film mais également un Mew en peluche qui rentre dans sa pokéball ! Quelle classe.

La force de ce film reste également l'émotion véhiculée ! Qui n'a pas pleuré devant la scène où Sacha est transformé en pierre après s'être interposé entre les rayons de Mew et Mewtwo et que tous les Pokémons pleurent T___T trop triste ! Mais bien évidemment tout est bien qui finit bien, donc on se fait pas de souci ! Mewtwo part on ne sait où avec ses clones, tout va bien....

On notera la super chanson de Christina Aguilera dans le générique de fin quand même ! Comme quoi des stars ont quand même participé au phénomène même si ce n'est plus le cas aujourd'hui! Don't you forget Christina ! Enfin, je parle d'elle, mais Billy Crawford a également fait partie de l'aventure ! Et oui, il a chanté le générique du début je crois.

Tout ça pour dire que c'est plutôt pas mal de finir une saison par un film même si on ne sait pas exactement où se situe le film par rapport à la série. Dracaufeu répond à peu près aux ordres de Sacha, ce qui n'arrive que tard dans la saison 2 mais il y a encore Pierre qui, lui, part au début de la saison 2. Un peu incohérent tout ça mais bon x) si vous regardez ce film après la Ligue Indigo, ça passe très bien !

 

Pokemon Film 1

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films Anime
commenter cet article

Vous prendrez bien une tasse de culture asiatique avec un soupçon de cinéma et de télévision ?

Recherche

Catégories