Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 septembre 2014 1 08 /09 /septembre /2014 21:19
Hôtel Transylvanie

Réalisateur : Genndy Tartakovsky

Genre : Animation, comédie, action

Durée : 1h31

Pays : USA

Année : 2013

 

Synopsis :

Bienvenue à l’Hôtel Transylvanie, le somptueux hôtel de Dracula, où les monstres et leurs familles peuvent enfin vivre leur vie, se détendre et faire « monstrueusement » la fête comme ils en ont envie sans être embêtés par les humains.
Pour l’anniversaire de sa fille, la jeune Mavis, qui fête ses 118 printemps, Dracula invite les plus célèbres monstres du monde – Frankenstein et sa femme, la Momie, l’Homme Invisible, une famille de loups-garous, et bien d’autres encore…
Tout se passe très bien, jusqu’à ce qu’un humain débarque par hasard à l’hôtel et se lie d’amitié avec Mavis…

Hôtel Transylvanie rassemble tout ce qu'il se fait de mieux en méchants : Dracula, Frankenstein, l'homme invisible, le grand méchant loup, etc... De quoi ravir la fan de gothique et de films d'horreur que je suis !

Bon, certes, il s'agit ici d'un film d'animation, conseillé à partir de 6 ans donc on sait d'avance qu'on ne va pas avoir peur mais qu'on va plutôt passer un bon moment et rigoler. Et le pari est tenu. L'histoire est somme toute sympathique à la fois loufoque et un peu dramatique. Les méchants de tout horizon se rassemble chez Dracula pour leurs vacances ou faire la fête et se plaignent des humains qui sont les méchants pour eux. On dirait le monde à l'envers et pourtant, pourquoi pas ? Et si c'était vrai ! Les vilains se cachent des humains du mieux qu'ils peuvent pour vivre leur vie tranquillement. Et bien entendu, dans tout cela, il y a la fille de Dracula qui elle est fan des humains et rêve de voir leur monde. Sauf que, bien évidemment, papa Dracula n'est pas d'accord et va tout faire pour la désillusionner, en gros. Plus loin dans le film, on comprendra mieux le pourquoi du comment et on sera même pris d'empathie pour ce père qui ne fait que protéger sa fille après avoir eu une mauvaise, très mauvaise, expérience avec les humains. Sauf que, bien entendu, un humain va se mêler à la fête, la fille va tomber amoureuse de lui, etc, etc, on sait comment ça va se finir. Mais voilà, c'est un film pour enfants donc tout ça, on est au courant (normalement) quand on se lance dedans.

L'histoire mise de côté, on passe un très bon moment et le contrat est rempli. Tout d'abord, les personnages ont tous leur côté comique bien à eux et bien particulier en fonction de chacun. Mon coeur penche tout de même vers le grand méchant loup, sa femme enceinte jusqu'aux dents et leur dizaine d'enfants avec lesquels ils ne s'en sortent pas, n'ont aucune autorité. Sauf sur la mignonne petite dernière trop choupinette ! Je ne vais pas faire l'inventaire de chacun mais voilà chaque méchant fait rire à un moment ou un autre. Bon, certes, on ne rit pas aux larmes non plus mais ça reste très sympathique !

Le film n'est pas aussi riche que ça pour en faire des pavés. Cependant, la dernière scène est assez mythique même si la chanson est un peu naze. Attendez de voir Dracula chanter ahahah ! Et puis le générique de fin est entièrement fait en dessins (et non en animation) et je trouve que ça rend le tout très cool ! Rien que d'avoir eu l'idée de revenir aux anciennes techniques, je dis chapeau.

 

Note : 8/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films Animation
commenter cet article
10 août 2014 7 10 /08 /août /2014 10:29
Numéro 9

Réalisateur : Shane Acker

Genre : Animation, aventure, fantastique, science-fiction

Durée : 1h20

Pays : USA

Année : 2009

 

Synopsis :

Dans un futur proche, la Terre a été ravagée par une grande guerre entre les hommes et les puissantes machines qu'ils avaient crées. Sachant l'humanité condamnée, un scientifique créé 9 petites créatures, fragiles et sans défense à partir d'objets divers ramassés dans les décombres. Incapables de s'opposer aux machines, ils ont formé une petite communauté survivant au jour le jour dans les décombres. Mais le dernier né de cette famille, le Numéro 9 a une mission. Il détient en lui la clé de leur survie et devra convaincre ses camarades de quitter leur refuge de fortune pour s'aventurer au coeur du royaume des machines. Ce qu'ils vont découvrir en chemin représente peut-être le dernier espoir de l'Humanité.

J'avais ce film dans ma collection depuis un moment et voilà enfin que je l'ai vu ! Il faut savoir que ce film d'animation est produit par Tim Burton et s'annonçait donc plutôt pas mal.

Finalement, je n'ai pas été tant transportée que ce à quoi je m'attendais. Déjà, je n'aime pas tant tous ces robots et cette ambiance sombre et grise. Trop d'un coup pour moi en tout cas. Certes, les créatures sont toutes mignonnes mais je trouve que ça manquait de quelque chose.

Visuellement parlant, il n'y pas grand-chose à redire. C'est assez agréable à regarder et surtout très fluide. Numéro 9 n'a pas à rougir face aux concurrents car il relève vraiment le défi. Les robots, notamment, sont vraiment bien réalisés.

L'histoire est sympathique mais manque parfois de cohérence. De plus, certains personnages sont trop caricaturaux. Et surtout, c'est méga dépression un peu tout le temps. Les numéros sont les dernières créatures sur Terre puisque tous les humains se sont entretués à cause des robots donc forcément, ce n'est pas très joyeux. Sans compter qu'évidemment les numéros font difficilement face aux robots qui se développent à vitesse grand V. Mais pourtant ils se débrouillent.

Cependant, contrairement à ce qu'on pourrait croire, il n'y a pas de vrai happy end ! Et d'ailleurs le film se finit un peu vite. Il aurait été bon de faire cinq minutes de plus pour expliquer un peu ce qu'il se passe quelques années plus tard... Un peu décevant donc. À voir une fois mais pas plus.

 

Note : 6/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films Animation
commenter cet article

Vous prendrez bien une tasse de culture asiatique avec un soupçon de cinéma et de télévision ?

Recherche

Catégories