Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
7 septembre 2012 5 07 /09 /septembre /2012 10:46

 

Continuons sur la lancée des clips des T-ara pour Sexy Love ! Rassurez-vous, c'est le dernier à venir. Pas sûre que je regarde le making-off en plus donc voilà ! Après la version drama et la dance version, voici la... dance version ? o_O Oui, mais attention, c'est la robot dance version ! Donc ici, que des séquences où les filles font la danse du robot et aux oubliettes les passages étoilés. En gros, c'est la seule différence que j'ai trouvée. Et encore, on voit chaque membre seule en train de faire la danse du robot et c'est avec le costume étoilé donc ce n'est pas tout à fait vrai. Ouais bon disons les choses telles qu'elles sont : un clip pas très utile. Je crois que c'est surtout le passage maison de poupées qui a été enlevé. Enfin bref, pas beaucoup de nouveauté.

Cela dit, entre temps, j'ai eu largement le temps d'écouter et réécouter Sexy Love et je dois bien avouer que je suis devenue addict xD Les T-ara ont commencé leur comeback sur les music shows dont M!Countdown. J'attendais avec impatience la performance des Little T-ara mais elle a été annulée... Ah ces puritains de coréens :/ Peut-être plus tard, sur une autre chaîne ou dans un autre pays, sait-on jamais xD

Repost 0
Published by BBKuma - dans Clips
commenter cet article
6 septembre 2012 4 06 /09 /septembre /2012 15:46

 

Titre original : Hagane no Renkinjutsushi 2009 / 鋼の錬金術師

Année : 2009
Auteur : Arakawa Hiromu

Studio : Bones

Genres : Action, Aventure, Comédie

Durée : 64 épisodes de 25 minutes

Site officiel de la chaîne

 

Synopsis (Animeka) :

 

L'alchimie existe pour permettre aux hommes d'améliorer leur quotidien. Pour pouvoir l'utiliser, ils doivent comprendre un principe fondamental : pour chaque chose créée, il faut en sacrifier une autre. C'est le principe de l'échange équivalent. Edward et Alphonse Elric l'ont appris à leurs dépens.

Pour retrouver ce qu'ils ont perdu, les deux jeunes frères s'engagent dans l'armée d'Amestris et, à la solde du gouvernement, tentent de calmer les nombreux conflits à l'aide de leur alchimie. Leur quête de la pierre philosophale les mènera vers de nouveaux amis, vers un complot à l'échelle nationale et vers une vérité plus que terrifiante. Réussirontils à déjouer les plans de Father ? Et qui se cache derrière ce physique si familier ? Qu'avons-nous ici, entre les mains, est-ce l'espérance ou le désespoir ?

 

Fullmetal Alchemist: Brotherhood est une sorte de remake de l'ancien FMA que l'on connaît tous. Sauf que cette fois, on a à faire à une histoire légèrement différente. En effet, lors de la première série, disons que l'anime est allé plus vite que le manga du coup la fin est beaucoup plus rapide et différente de ce que la mangaka avait prévue. Cette fois donc, Brotherhood suit le manga plus fidélement et se finit à peu près en même temps que le manga. Ayant adoré la première série, il va s'en dire que j'ai regardé la deuxième. Même s'il m'a fallu beaucoup de temps pour y venir à bout. Et oui, voilà à peine quelques jours que j'ai terminé cet anime xD Avant la Japan Expo de l'année dernière donc 2011, j'ai tenté un marathon pour finir l'anime avant d'y aller étant donné qu'il y avait la projection du film. Tombée juste avant la ligne d'arrivée, il me restait quatre épisodes à voir. Et bien ces quatre derniers épisodes il aura fallu plus d'un an pour que je les vois ! Au moins, ça a été rapide xD

Bien qu'étant un remake, on peut dire que FMA Brotherhood n'a pas grand-chose à voir avec la précédente série. Pourquoi cela ? Tout d'abord grâce aux graphismes splendides et qui changent vraiment beaucoup de la première série. C'est vraiment beau, avec de belles couleurs, de beaux contours, un vrai bonheur !

Mis à part cela, on a droit à toute une ribambelle de nouveaux personnages donc ceux qui viennent du royaume de Xing (les chinois quoi ! xD).

Bref, je passe sur les détails, ça remonte à loin. Je peux cependant dire quelques mots sur la fin. Il faut bien le dire, j'ai trouvé que la fin était un peu abusée, voire nawak. On savait que "Father" était un méchant bien ouf mais de là à aspirer le pouvoir du Dieu et avoir la puissance du Soleil entre les mains, faut pas exagérer... Mais bien sûr tout est bien qui finit bien !

Enfin bref, Fullmetal Alchemist Brotherhood reste du FMA et j'ai adoré ! J'ai même préféré à la première série car celle-ci est tout de même plus complète et plus aboutie. A voir sans hésitation (mais je dois être la dernière à l'avoir fini xD)

 

Note : 10/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 11:42

http://www.nautiljon.com/images/asian-movie/00/23/a_reason_to_live_1632.jpg?0

 

 

Titre original : 오늘

Titres alternatifs : Today / Oneul

Réalisateur : Lee Jeong Hang

Genre : Drame

Durée : 1h59

Pays : Corée du Sud

Année : 2011

 

Casting :

 

Song Hye Kyo dans le rôle de Da Hye

Nam Ji Hyeon dans le rôle de Ji Min

Ki Tae Yeong dans le rôle de Sang Wu

Song Chang Ui dans le rôle de Ji Seok

 

Synopsis :

 

Da Hye et Sang Wu forment un beau couple depuis une dizaine d'années. Cependant, la veille de l'anniversaire de Da Hye, Sang Wu se fait renverser par un jeune en moto et succombe à l'accident.

Un an s'est écoulé et Da Hye, forte de sa foi, milite aux côtés de son Eglise contre la peine de mort. Elle a même accordé le pardon au meurtrier de son fiancé. Afin de donner le courage aux familles de victimes comme elle de pardonner aux meurtriers, elle tourne un documentaire et rassemble ainsi des témoignages de victimes ayant réussi à pardonner et éviter la sanction finale à ces criminels.

Cependant, au cours de ces rencontres, Da Hye va apprendre que l'assassin de son fiancé est loin de s'être repenti. Petit à petit, elle va remettre en question ses idées toutes faites sur le pardon.

 

 

Les asiatiques savent y faire quand il s'agit de faire pleurer les chaumières avec des films arrache-coeur. A Reason to Live rentre dans cette catégorie de film dramatique à la fois touchant et réaliste, dans la veine de Silenced, sans l'horrible situation derrière. En effet, encore une fois, ce film met en exergue le système judiciaire sud-coréen. Alors qu'un homme tue un autre homme et est condamné à la peine de mort, il peut être libéré si la victime (ou plutôt la famille de la victime) écrit une pétition pour pardonner au criminel. Avec une simple lettre, le meurtrier semble être lavé de ses péchés. Cependant, là où le film fait fort c'est que, même si en apparence, pardonner semble être un acte honorable, on va vite remarquer que ce n'est pas aider les autres que de pardonner à un meurtrier. En effet, en faisant cela, il peut être relâché, c'est-à-dire ne pas être pris en charge comme il faudrait et le risque derrière tout ça et la récidive, ce qui arrive très souvent.

A Reason to Live tourne donc autour de ce thème du pardon mais va bien plus loin que cela. Alors que l'héroïne pense être libéré du poids de la souffrance suite à la perte de son fiancé, elle va se rendre compte qu'il ne s'agit que d'une façade et qu'au final, le fait d'avoir pardonné au meurtrier de son fiancé a fait que celui-ci a récidivé et a tué une autre personne alors que ceci aurait pu être évité s'il avait été bel et bien puni. L'autre problème mis en cause dans ce film est l'implication de la religion dans toute cette histoire. Effectivement, l'histoire du film repose également sur le travail que Da Hye effectue : elle tourne un documentaire pour sa paroisse où elle va recueillir les témoignages de familles de victimes ayant pardonné aux hommes (ou femmes) ayant fait basculé la vie de leur famille.

En parallèle de cette histoire principale, on retrouve Ji Min, la soeur du meilleur ami du fiancé de Da Hye et également amie de Da Hye. Ji Min est une jeune étudiante brillante mais qui n'a pas une vie si belle que cela. En effet, son père la bat régulièrement et elle a des problèmes d'estomac au point où elle a besoin d'une transplantation que seul son père peut lui donner. Alors que l'histoire de Da Hye est déjà bien triste, Ji Min nous brise encore plus le coeur. Certains scènes sont vraiment révoltantes et on a vraiment de l'empathie pour cette jeune fille qui ne mérite pas ce qui lui arrive et qui, malheureusement, n'a pas grand-monde qui la supporte. Même Da Hye est aveuglée par son obsession du pardon et n'arrive pas à la comprendre.

En résumé, A Reason to Live est un film qui met en lumière de nombreux problèmes de société et qui mêle problèmes familiaux et problèmes sociaux. Bien que les sujets traités soient assez violents, je n'ai malheureusement pas réussi à ressentir l'émotion et pourtant, on sait que je peux facilement pleurer devant ce genre de films. Bizarrement, je n'ai pas tant versé de larmes devant ce film mais ce n'est pas pour autant que je n'ai pas été touchée. A Reason to Live est définitivement un beau film, à la fois touchant et réaliste. Les acteurs sont impeccables et sonnent vraiment très justes.

 

Note : 9/10

 

oneul

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films asiatiques
commenter cet article
4 septembre 2012 2 04 /09 /septembre /2012 11:35

http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/00/02/23/54/affp.jpg

 

Réalisateur : Chris Colombus 

Genre : Fantastique, Aventure, Famille

Durée : 2h22

Pays : Etats-Unis & Grande-Bretagne

Année : 2001

 

Casting :

 

Daniel Radcliffe dans le rôle de Harry Potter

Rupert Grint dans le rôle de Ronald Weasley

Emma Watson dans le rôle de Hermione Granger

Robbie Coltrane dans le rôle de Rubeus Hagrid

Richard Harris dans le rôle du directeur Albus Dumbledore

Maggie Smith dans le rôle du professeur Minerva McGonagall

Alan Rickman dans le rôle du professeur Severus Rogue

Ian Hart dans le rôle du professeur Quirrell

 

Synopsis (Allociné) :

 

Harry Potter, un jeune orphelin, est élevé par son oncle Vernon et sa tante Pétunia qui le détestent. Alors qu'il était haut comme trois pommes, ces derniers lui ont raconté que ses parents étaient morts dans un accident de voiture.

Le jour de son onzième anniversaire, Harry reçoit la visite inattendue d'un homme gigantesque se nommant Rubeus Hagrid. Celui-ci lui révèle qu'il est en fait le fils de deux puissants magiciens et qu'il possède lui aussi d'extraordinaires pouvoirs.

C'est avec joie que le garçon accepte de suivre des cours à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie. Il a enfin la chance de se faire des amis. Blâmé par le professeur Severus Rogue qui lui enseigne les potions et protégé par Albus Dumbledore, le directeur de l'établissement, Harry va tenter d'élucider le mystère de la pierre philosophale.

 

 

Ah Harry Potter ! La longue série des Harry Potter est erminée mais je ne crois pas me tromper en me disant que ces films sont d'ores et déjà devenus cultes. Et autant le dire, on ne boude pas notre plaisir lorsqu'ils repassent à la télé, même quand il s'agit du tout premier qui, rendez-vous compte, est sorti en 2001, soit il y a plus de 10 ans ! Pour autant, le film n'a guère vieilli. Au contraire, c'est assez drôle de revoir les acteurs principaux, on dirait des bébés ! Et là, on se sent un peu vieux quand même... Daniel Radcliffe avec 10 ans de moins, ça fait quand même un vrai changement. Il est désormais bien loin de l'image d'Harry Potter pour laquelle on l'a découvert. Bref, Harry Potter, j'ai lu tous les livres, j'ai vu tous les films, pour moi, c'est un must-seen !
En plus d'être une saga comme on en n'avait pas vu depuis des années, Harry Potter peut plaire aux gens de tout âge. C'est avant tout un film de famille mais on remarquera que les héros grandissent en même temps que les téléspectateurs ce qui fait qu'au final, les derniers épisodes de la saga deviennent quand même de plus en plus sombres et adultes.
Pour ce premier épisode, on fait d'abord la découverte du monde des sorciers. Peu de choses sont encore totalement mises en place mais cela nous permet également de nous projeter d'un film à l'autre et parfois, d'éclaircir quelques points. Avec ce premier film assez simple, on met un bon pied dans l'univers d'Harry Potter. Mais on sait que cela va aller en s'amplifiant de films en films.
De toute façon, honnêtement, qui n'a jamais vu Harry Potter ? Surtout le premier ? Je suis certaine que tous les curieux ont au moins jeté un oeil à "l'école des sorciers". Avec des acteurs jeunes mais qui sonnent justes, un scénario comme on n'en a rarement vu, de magnifiques décors, des effets spéciaux sans prétention pour le moment mais pourtant réussis et une bande originale superbe, Harry Potter est une valeur sûre et également, désormais un classique !
Note : 9/10

Harry Potter 1
Repost 0
Published by BBKuma - dans Films
commenter cet article
3 septembre 2012 1 03 /09 /septembre /2012 11:08

Bien que la vidéo ne soit pas encore disponible sur la chaîne officielle de Loen, elle a été postée sur quelques autres sites coréens donc on ne va pas se gêner pour y jeter un coup d'oeil ! Et oui, sans plus attendre, voilà la version drama tant attendue ! ENFIN la suite de Day by Day ! Franchement, on restait sur notre faim et on voulait savoir où ça en était là ! Qu'était donc devenue Dani ? Et Hyomin, pleine de rancoeur allait-elle aller se venger ?

Le clip reprend donc évidemment là où l'histoire s'est arrêtée, avec Hyomin qui se ranime chez les jeunes hommes sexy qui l'ont sauvée. Comme pour Cry Cry et Lovey Dovey à leur temps, deux chansons sont présentes dans cette version drama. Bien évidemment on peut entendre Sexy Love, mais également Day & Night, la chanson plus mélancolique chantée par Areum et deux autres acolytes, mais pas des T-ara, allez savoir pourquoi. En tout et pour tout, on les entend quasiment deux fois en entière chacune. Et oui, qui dit version drama dit clip de 15 minutes ! 

Pour en venir au clip et à son histoire, je dois avouer que j'ai mis un peu de temps à comprendre le schmilblick. Au début, je pensais qu'Eun Jeong était genre la soeur de Dani ou sa mère, je sais pas trop, c'était pas évident xD même quand on voit les flashbacks et ses yeux qui brillent en bleu comme ceux de Dani, ça n'a pas fait tilt. Ce n'est qu'un peu plus tard que j'ai réalisé qu'Eun Jeong était en fait Dani ! Des années se sont donc passées, OK. Pas bravo les scénaristes pour le coup... Malgré cela, les trois T-ara (et So Yeon qu'on aperçoit vite fait dans la discothèque à faire la fausse DJette pas crédible) jouent plutôt bien et sont plutôt crédibles quand elles manient le sabre. Bien entendu, tout se finit mal avec une seule survivante, mais chut !

Bref en résumé, comme toujours ces clips drama de T-ara sont toujours autant du pain béni et du bonheur à regarder ! Je ne m'en lasse pas. Et puis cela me fait apprécier Sexy Love de plus en plus ! :D

 

Note : 10/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Clips
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:47

Le temps des scandales semble déjà loin pour les T-ara. En effet, à peine un mois que Hwa Young fut invitée à quitter le navire et déjà, les T-ara prévoient leur comeback. Les voilà qui nous reviennent avec le single Sexy Love extrait de leur nouvel mini album, le septième de la lignée. Soyons honnête, c'était sûrement le meilleur chose à faire pour tourner la page et pour qu'elles puissent revenir sur le devant de la scène et briller comme à chaque fois. Enfin bref, on n'est pas là pour faire une thèse sur le scandale des T-ara.

Il a déjà été prévu que ce nouveau single sortirait en quatre versions, enfin, en quatre clips différents. Le premier à êtré dévoilé est donc la version dance mais le making-of a d'ores et déjà été dévoilé. Peut-être peut-on espérer le suite du MV de Day by Day par la même occasion ?

En tout cas, cette nouvelle chanson a été pondu par le king des compositeurs des T-ara : Shinsadong Tiger qui a produit les succès que sont Roly Poly et Bo Beep Bo Beep, entre autres. La chanson est donc tout à fait digne des T-ara, on reconnaît bien le style qui fait si souvent leur succès. On regrettera une chose niveau chant : le fait qu'Areum s'occupe du rap, rap de plus autotuné... Certes Hwa Young n'est plus là, mais la pauvre vient à peine d'arriver et est déjà connue pour ses capacités vocales, pas pour son rap >_<" Y'a pas une ancienne qui a bien voulu se sacrifier, c'est ça ? :o

Côté danse, elles nous sortent un nouveau concept, celui de la danse du robot ! Bon, c'est sûr, quand je dis nouveau, on est d'accord qu'elles n'ont rien inventé mais bon, disons qu'elles le remettent au goût du jour. Le résultat est plaisant bien qu'un peu ridicule par moment.

Côté look, on s'étonnera de voir les filles danser quasiment sans talons pour la plus grande partie du clip :o Cela mis à part, les tenues sont très chouettes, surtout la partie cabaret et leurs robes rouges et bleues ! La séquence façon espace et voyage dans les étoiles est assez cool également. Bref, je dois l'avouer, les T-ara m'ont encore bien charmée ;)

Je préfère le clip à la chanson, j'attends de voir les autres versions et d'en entendre un peu plus mais j'avouerai que la chanson ne m'a pas non plus donné des ailes ou des frissons.

 

Clip : 9/10

Chanson : 7/10

 

Repost 0
Published by BBKuma - dans Clips
commenter cet article
2 septembre 2012 7 02 /09 /septembre /2012 16:00

Inkigayo-Logo

 

LONDON 2012 OLYMPIC GAMES SPECIAL

 

~ Set list ~

 

 

< Fresh Music >

Jevice (주비스) - I'll Love You feat. Yura (Girls' Day) [이젠 사랑할래 (feat.걸스데이 유라)]

http://img11.hostingpics.net/pics/912750vlcsnap2012090216h52m11s165.png

Maeng Yu Na (맹유나) - Don't Ask [묻지마]

http://img11.hostingpics.net/pics/614162vlcsnap2012090216h52m22s27.png

< Hot Music >

December (디셈버) - Unfinished

http://img11.hostingpics.net/pics/448092vlcsnap2012090216h52m51s78.png

< Fresh Music >

D-UNIT - I'm Missing You

http://img11.hostingpics.net/pics/246594vlcsnap2012090216h53m07s235.png

 < Comeback Special >

Shin Yong Jae (신용재) - Jakkuman Jakkuman [자꾸만 자꾸만]

http://img11.hostingpics.net/pics/488142vlcsnap2012090216h53m55s194.png

< Fresh Music >

NU'EST - Not Over You

http://img11.hostingpics.net/pics/608473vlcsnap2012090216h54m11s102.png

< Hot Music >

M.I.B - So It's Only Hard For Me [나만 힘들게]

http://img11.hostingpics.net/pics/248484vlcsnap2012090216h54m26s252.png

A-JAX - HOT GAME

http://img11.hostingpics.net/pics/677372vlcsnap2012090216h54m37s104.png

GLAM - Party (XXO)

http://img11.hostingpics.net/pics/225803vlcsnap2012090216h54m51s239.png

Boyfriend - Love Style

http://img11.hostingpics.net/pics/166622vlcsnap2012090216h55m03s78.png

NS Yoon-G (NS윤지) - I Got You [널 잡았어]

http://img11.hostingpics.net/pics/818326vlcsnap2012090216h55m26s84.png

B.A.P - No Mercy

http://img11.hostingpics.net/pics/209102vlcsnap2012090216h55m52s95.png

ZE:A (제국의 아이들) - Aftermath [후유증]

http://img11.hostingpics.net/pics/389769vlcsnap2012090216h56m17s83.png

 < Comeback Special >

Skull & HaHa (스컬&하하) - Busan Vacance feat. Lee Kwang Su [부산 바캉스 (Feat.이단옆차기)]

http://img11.hostingpics.net/pics/987834vlcsnap2012090216h56m29s199.png

< Hot Music >

SISTAR - Loving U

http://img11.hostingpics.net/pics/740719vlcsnap2012090216h56m41s69.png

 

 < Comeback Special >

 

TEEN TOP - Be Ma Girl [나랑 사귈래]

http://img11.hostingpics.net/pics/469523vlcsnap2012090216h57m06s71.png

< Hot Music >

Jang Woo Young (장우영) - Sexy Lady

http://img11.hostingpics.net/pics/266190vlcsnap2012090216h57m27s17.png

2NE1 - I Love You

http://img11.hostingpics.net/pics/490317vlcsnap2012090216h57m52s252.png

BEAST - Beautiful Night [아름다운 밤이야]

http://img11.hostingpics.net/pics/275948vlcsnap2012090216h58m17s240.png

Psy (싸이) - Gangnam Style [강남스타일]

http://img11.hostingpics.net/pics/891572vlcsnap2012090216h58m36s199.png

BoA - Only One

http://img11.hostingpics.net/pics/572289vlcsnap2012090216h59m26s183.png

 

Deux gros coups de coeur :

- Le premier pour la chanson estivale de Skull & HaHa ou quand le reggae rencontre la K-pop !

- Le deuxième pour Jevice qui ont ouvert le bal. Dans la lignée de DaVichi, duo que je n'aime pas spécialement, tandis que leur chanson était très fraîche ! J'adore.

Repost 0
Published by BBKuma - dans Music Shows
commenter cet article
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 12:27

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/7/7a/Black_Rock_Shooter_cover.jpg

 

Titre original : ブラック★ロックシューター

Année : 2010

Auteur : Huke

Studio : Ordet

Genres : Action, Drame

Durée : 1 OAV de 52 minutes

Site officiel

 

Synopsis (Animeka) :

Cette histoire raconte l'aventure de Mato Kuroi, une étudiante qui entre dans sa première année de collège. Lors de son premier jour, elle rencontre une fille du nom de Yomi Takanashi. Très vite, et malgré leurs personnalités presque totalement opposées, les deux jeunes filles deviennent d'inséparables amies et passent leur paisible vie de collégienne ensemble. Mais au même moment, dans un monde parallèle au leur, une jeune fille, aux yeux teintés d'un feu bleu, se prépare à livrer bataille contre une autre jeune fille répondant au nom de Dead Master. Quel est le lien entre ces deux mondes ? 

L'OAV en entier, en vostfr et en HD sur YouTube !

 

L'effet Japan Expo étant peut-être encore un peu présent, je continue sur ma lancée anime pour rattraper mon retard sur les séries phénomènes du moment ou de ces dernières années en tout cas. Je ne pouvais donc pas passer à côté du phénomène Black Rock Shooter. L'anime était à la base un OAV de 52 minutes mais une série animée de 8 épisodes a vu le jour l'année dernière.

Autant le dire tout de suite, l'histoire de cet OAV est un peu tricky. Deux univers parallèles se chevauchent et on ne comprend pas bien l'intérêt de l'univers parallèle avant la fin du film. Dans le monde réel, il s'agit simplement d'une belle histoire d'amitié qui malheureusement va rencontrer des obstacles et se finir un peu mal. Enfin, l'OAV ne répond pas vraiment à toutes les questions qu'on pourrait se poser et donc on ne sait pas vraiment la fin du fin. En tout cas, même si l'histoire du monde réel reste assez simple et peu originale, elle est agréable à regarder. Ceci est certainement du au fait que les graphismes sont très beaux. On a le droit à des beaux paysages et le character design, bien qu'un peu simple à première vue est efficace. J'ai tout de même trouvé que les mouvements des personnages étaient parfois un peu étranges et peu naturels. Si les dessins sont assez beaux dans le monde réel, ils sont encore plus splendides dans le monde parallèle qui est beaucoup plus sombre et délabré. Les combats sont finement réalisés et graphiquement, on a même droit à un peu de 3D ! Le tout pour un rendu superbe.

Au niveau des musiques, on peut dire qu'elles apportent un bel atout à l'OAV et surtout, elles contribuent pleinement à l'ambiance. Elles sont surtout présentes dans le monde parallèle et sont toujours là pour accompagner Black Rock Shooter. Ces musiques ont toutes été composées par Ryo, le chanteur du groupe Supercell.

Pour finir, je dirais que cet OAV se laisse regarder mais il faut bien avouer que c'est quand même parfois très lent et qu'il ne se passe pas grand-chose. Finalement, c'est surtout lors des 20 dernières minutes que l'histoire se précipite et qu'il se passe plus de choses, au niveau des deux mondes. Les personnages, même s'ils sont parfois assez simples, sont tout de même assez charismatiques, les musiques participent bien à l'ensemble. Bref, le tout est quand même très soigné et cela nous donne un bien bel OAV. Malgré tout, je ne sais pas si l'anime est indispensable, à part peut-être pour explorer un peu plus l'histoire, et si je le regarderai et je trouve qu'au final, ce n'est quand même pas le truc le plus ouf qu'on puisse faire niveau anime. Bref, un phénomène pas tout à fait expliqué au final.

 

Note : 7/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article
22 août 2012 3 22 /08 /août /2012 14:49


http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/83/56/27/20158098.jpg

 

Réalisateur : Christopher Nolan 

Genre : Action, drame, thriller

Durée : 2h44

Pays : Etats-Unis

Année : 2012

 

Casting :

 

Christian Bale dans le rôle de Bruce Wayne

Gary Oldman dans le rôle du commissaire Gordon

Tom Hardy dans le rôle de Bane

Joseph Gordon-Levitt dans le rôle de Blake 

Anne Hathaway dans le rôle de Selina

Marion Cotillard dans le rôle de Miranda

Morgan Freeman dans le rôle de Fox

Michael Caine dans le rôle d'Alfred Pennyworth

 

Synopsis (Allociné) :

 

Il y a huit ans, Batman a disparu dans la nuit : lui qui était un héros est alors devenu un fugitif. S'accusant de la mort du procureur-adjoint Harvey Dent, le Chevalier Noir a tout sacrifié au nom de ce que le commissaire Gordon et lui-même considéraient être une noble cause. Et leurs actions conjointes se sont avérées efficaces pour un temps puisque la criminalité a été éradiquée à Gotham City grâce à l'arsenal de lois répressif initié par Dent.

Mais c'est un chat – aux intentions obscures – aussi rusé que voleur qui va tout bouleverser. À moins que ce ne soit l'arrivée à Gotham de Bane, terroriste masqué, qui compte bien arracher Bruce à l'exil qu'il s'est imposé. Pourtant, même si ce dernier est prêt à endosser de nouveau la cape et le casque du Chevalier Noir, Batman n'est peut-être plus de taille à affronter Bane…

 

 

Batman, c'est un peu le super héros immortel qui est recyclé à toutes les sauces et qui, pour autant, marche quand même toujours autant. Je ne vais pas m'en plaindre, je dois bien avouer que depuis ma jeunesse, Batman est peut-être bien mon super héros préféré ! The Dark Knight Rises fait donc suite à The Dark Knight sorti en 2008. La dernière fois que j'ai vu ce film, c'est lors de sa sortie au cinéma, soit il y a quatre ans. Autant vous dire que l'histoire n'était pas toute fraîche dans mon esprit. Je remercie donc les réalisateurs de nous faire des petits flashbacks rapides au début du film pour nous rappeler que le maire de Gotham City, Harvey Dent, était un vilain à double face. J'avais totalement oublié ce détail. Je pense ne pas être la seule dans ce cas et donc c'était très bien pensé !

Pour 2h45 de film, on peut être effrayé et avoir peur que ça traîne en longueur mais ça n'est pas du tout le cas. En effet, comme dans tout bon film d'action qui se respecte, il se passe toujours quelque chose et on ne voit pas franchement le temps passer. C'est donc un bon point. Je dois aussi dire que j'ai de l'admiration pour les scénaristes qui se sont bien creuser la tête pour nous maintenir en haleine. Les rebondissements sont nombreux et la surprise est souvent au rendez-vous. Les nouveaux personnages sont pour la plupart bons. On pense immédiatement à Anne Hathaway qui reprend le rôle de Catwoman. On pouvait avoir un peu peur de son interprétation mais elle ne s'en sort pas trop mal. On regrette juste le faux costume combinaison de Catwoman. Le commissaire Gordon est juste admirable et l'inspecteur Blake, bien qu'un peu trop gentil et naïf est assez marrant et intéressant. D'autant plus quand on apprend à la fin qu'il s'agit de... Robin :D Alfred et Batman, rien à redire, ils sont tous les deux parfaits. Face à tous ces personnages charismatiques, on regrettera l'absence d'un vrai bon gros méchant comme Marvel sait les faire. Bane n'est pas franchement charismatique ni même spécial. C'est juste un gros badass avec un casque pour le faire respirer et une grosse voix, suffisante pour faire un duel de grosses voix avec Batman. C'est pas bien folichon quoi. Il y a aussi la présence de notre frenchy Marion Cotillard. Assez convaincante tout le long du film avec un petit rebondissement bien pas trop prévu >_< Malgré les apparences, c'est un peu une grosse vilaine et je dois dire qu'elle m'a bien déçue è_é Elle aura le mérite de nous donner la scène culte du film avec une mort digne des pires acteurs de série Z...

Dans ce film, il y a aussi un peu d'humour mais je ne pense pas que ça soit vraiment prévu. Il nous est arrivé de rigoler quelques fois mais ça n'était pas vraiment l'effet escompté à la base. Par exemple, quand Bruce Wayne et Alfred "rompent". Ou encore quand on voit qu'une bombe nucléaire hyper chargée tape partout et n'explose pas... Bref, il y a quelques incohérences par moment mais il faut quand même être assez pointilleux pour que ça puisse déranger le visionnage du film.

A part ça, The Dark Knight Rises est un assez bon film d'action qui donne, à juste titre, envie de revoir les anciens Batman. J'avoue, j'ai envie de revoir les autres actrices sous le rôle de Catwoman. Donc, si vous ne l'avez pas encore vu, je vous invite à aller le voir au cinéma !

 

Note : 9/10

 

The Dark Knight Rises

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films
commenter cet article
17 août 2012 5 17 /08 /août /2012 23:37

http://img3.ak.crunchyroll.com/i/spire2/09202008/5/4/c/d/54cde380870c90_full.jpg

 

Titre original : Kuroshitsuji / 黒執事

Année : 2008
Pays : Japon (of course)

Auteur : Yana Toboso

Studio : A-1 Pictures

Genres : Comédie, Historique, Mystère, Supernaturel

Durée : 24 épisodes de 20 minutes

Site officiel de la chaîne

 

Synopsis (Animeka) :

L'histoire se déroule au XIXe siècle et nous conte les faits de Ciel Phantomhive, un jeune aristocrate anglais. Ciel a brutalement perdu ses parents dans un accident alors qu'il était encore tout jeune. Aux yeux de tous, il apparait alors comme un orphelin, une de ces nombreuses victimes de la vie, qui, suite à un tour fâcheux du destin, se retrouve tout d'un coup comte, dernier du nom, à la tête d'un immense empire : l'entreprise Phantomhive. Une charge bien trop lourde surtout pour un enfant de douze ans. Mais ce que tout le monde ignore c'est que la mort de ses parents n'est en réalité pas accidentelle : il s'agit en effet d'un meurtre et, pour trouver leur assassin, Ciel est prêt à tout. Sous ses traits innocents se cache une détermination inébranlable à envoyer les coupables en enfer quitte à s'y précipiter aussi. Pour lui, vendre son âme à un démon n'est qu'une simple étape quand il s'agit de prendre sa revanche et se laver de toutes les humiliations subies. 

 

Après Pandora Hearts, je me suis lancée dans le visionnage du déjà très connu, reconnu, apprécié et populaire Black Butler (aussi connu sous son nom japonais de Kuroshitsuji, mais c'est tellement plus difficile à prononcer) ! Même si aux débuts, j'ai vite trouvé des ressemblances entre les deux animés, il faut bien avouer après quelques épisodes que cela est complètement différent. D'une part, au niveau de l'ambiance car on se retrouve ici dans le Londres de la fin du 19ème siècle, d'autre part au niveau de l'histoire qui en fait apparaît bien différente entre les deux protagonistes de ces deux animes. On pourrait aussi remettre en cause les graphiques qui sont bien plus jolis et soignés dans Black Butler. Les paysages et les détails de ceux-ci sont bien mis en avant et pleins de réalisme. J'ai d'ailleurs beaucoup apprécié cette ambiance historique de Londres. A noter également que les évènements présentés dans l'anime sont, pour la plupart, bien réels et ont bien eu lieu (on pense notamment à la foire internationale de Paris au début du 20ème siècle).

Mis à part ce côté très réaliste, on tranche vite avec une grosse dose de supernaturel. En effet, les deux héros au centre de l'histoire sont un jeune comte (jusque là, ça paraît normal) et un majordome des enfers avec qui ce dernier a passé un pacte, à savoir, celui de rester en vie au prix de son âme. Le contrat n'est pas si dégueulasse du fait que le majordome est là dans tous les instants pour Ciel et qu'il lui répond au doigt et à l'oeil. 

Bref, Black Butler se différencie des autres anime par son ambiance si particulière et si soignée. Les personnages principaux et secondaires ne sont pas en reste et sont tous plus intéressants les uns que les autres. Malgré tout, on regrette le côté un peu trop gentil des méchants qui ne sont pas des plus extraordinaires bien qu'on puisse apprécier le fait que les anges soient mis du côté des méchants et que le démon passe pour un héros. Car il faut bien se l'avouer, le personnage de Sebastian est tout simplement ce qui porte la série. Il est sans conteste le personnage le plus charismatique et le plus intéressant de l'anime. En plus de cela, il est juste super fort et impressionnant, il a failli me décrocher la mâchoire plus d'une fois ! Bien que Ciel est un personnage un peu torturé, arrogant, voire dépressif, et qu'il peut vite devenir relou à cause de tout ça, on se prend tout de même d'affection pour lui et on approuve bien sûr de la compassion pour ce jeune garçon orphelin, finalement bien seul.

Que dire de lpus si ce n'est que j'ai apprécié l'anime du début à la fin. J'ai beaucoup apprécié le fait d'être surprise en continu grâce aux nombreux rebondissements et évènements auxquels on ne s'attend pas forcément. La fin reste quelque peu floue et ne dévoile pas tous les secrets de l'histoire mais bon, on sait qu'il y a déjà une saison 2 donc, pas étonnant ! Bien que je suis un peu en retard et que je suis passée à côté de la vague Kuroshitsuji, je comprends mieux les raisons de son succès et vous invite à le regarder si comme moi, ce n'était pas déjà fait ! 

 

Note : 9/10

Repost 0
Published by BBKuma - dans Anime
commenter cet article

Vous prendrez bien une tasse de culture asiatique avec un soupçon de cinéma et de télévision ?

Recherche

Catégories