Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 mars 2012 1 12 /03 /mars /2012 12:42

silenced

 

Autre titre : The Crucible

Titre original : 도가니

Réalisateur : Hwang Dong Hyeok

Genre : Drame, Faits réels

Durée : 2h05

Pays : Corée du Sud

Année : 2011

 

Casting :

 

Gong Yoo dans le rôle de Kang In Ho

Jeong Yu Mi dans le rôle de Seo Yu Jin

Kim Hyeon Su dans le rôle de Kim Yeon Du

Jeong In Seo dans le rôle de Jin Yu Ri

Baek Seung Hwan dans le rôle de Jeon Min Su

Jang Gwang dans le rôle du proviseur et son frère jumeau

 

Kim Min Sang dans le rôle de Park Bo Hyeon

 

Eom Hyo Seob dans le rôle de l'inspecteur Jang

Jang So Yeon dans le rôle de l'interprète en langage des signes

Jeon Guk Hwan dans le rôle de Hwang Wu Shik, l'avocat de l'accusation

Kim Ji Yeong dans le rôle de la mère d'In Ho

Nam Myeong Ryeol dans le rôle du professeur Kim Jeong Wu, le mentor de In Ho

Park Hye Jin dans le rôle de la femme du professeur principal

 

Synopsis :

 

Ce film est basé sur le roman de Gong Ji Yeong inspiré de faits réels concernant des abus sexuels commis sur les étudiants sourds d'une école de Gwangju. 

Kang In Ho est le nouveau professeur d'arts de l'école pour enfants sourds Ja Ae, à Mujin. Loin de Séoul et de sa fille malade qu'il a laissée aux soins de sa mère, sa femme étant morte quelques années auparavant, Kang In Ho va faire la rencontre d'une jeune femme très engagée du nom de Seo Yu Jin. 

Après quelques jours passés dans l'école et après avoir du payer une somme très importante au directeur pour s'être fait recommandé par le professeur Kim, il va se rendre compte que ces enfants malentendants sont victimes de sévices et de violences sexuelles. Alors que ces enfants sont déjà pour la plupart démunis, parfois orphelins, parfois complètement abandonnés, Kang In Ho va tout faire, avec l'aide de Seo Yu Jin, pour les défendre et faire reconnaître leurs droits en justice mais surtout, pour punir les adultes responsables de ces crimes sur ces enfants innocents et sans défense.

 

Attention, âmes sensibles s'abstenir. Silenced est un film très dur à regarder et à digérer. Ici, nous n'avons pas à faire à un film gore comme Grotesque par exemple. Non, ici, il y a du sens derrière toutes ces violences. Silenced, c'est l'histoire vraie de jeunes enfants sourds d'une école spécialisée du nord de la Corée du Sud qui subissent des violences corporelles, parfois des viols, par les adultes qui les entourent et qui sont censés les accompagner et les aider. Le ton est donné. Le réalisateur met en images cette histoire relatée dans le livre de Gong Ji Yeong. Pour se faire, l'acteur Goong Yoo joue le rôle d'un nouvel enseignant arrivant dans cette école et qui va vite se rendre compte de ce qui se trame là-bas. Malheureusement, tout le monde semble au courant, dont la police, mais personne ne fait rien et pourquoi ? Parce que tout se règle à coup de gros billets. Et oui, c'est affligeant mais les hommes sont tellement facilement corruptibles. On se rend bien compte que face à de grosses sommes, l'être humain ne connaît plus aucun droit humain, plus aucune intégrité et est prêt à garder le silence. Mais franchement, comment est-ce possible de rester insensible aux souffrances de ces enfants ? En plus d'être sourds et muets, les enfants de cette école ont aussi souvent un background des moins élogieux avec des parents retardés mentaux, voire, des orphelins pour certains.

Dans le film Silenced, on n'y va pas de main morte et les scènes sont assez significatives. Les scènes de violence sur les enfants sont reproduites et paraissent on ne peut plus réelles et c'est bien ce qui fait la force du film. Loin d'être un film que l'on pourrait qualifier de "bien", Silenced est un film très bien réalisé, mais on peut difficilement dire qu'on a aimé. C'est un film dur à regarder sur un sujet très délicat. Difficile de se dire qu'on va le regarder encore et encore... En tout cas, pour en revenir à ce que je disais, ce sont bien les acteurs et le côté réel qui font que l'on est plongé dans l'histoire et qu'on est "convaincu" en quelque sorte. Tout est crédible face au jeu d'acteurs des enfants, comme des adultes. Gong Yoo porte le film à merveille, en tant que père également, il est certainement le plus impliqué dans l'histoire sans vraiment faire paraître d'émotions, et c'est sa force. Sa partenaire, Jeong Yu Mi, n'est pas en reste et est également très impliquée et apporte la douceur féminine qui manquerait au film. Les meilleurs acteurs restent sans doute les enfants qui peuvent vraiment être félicités. Déjà, ils jouent des enfants sourds muets ce qui implique pour eux d'apprendre le langage des signes (Gong Yoo aussi d'ailleurs) mais en plus de ça, ils jouent les enfants maltraités et sont tellement crédibles ! On a vraiment l'impression qu'ils vivent le truc eux-mêmes, c'est hallucinant. Et puis, il faut bien le dire, les enfants, dans une histoire comme ça, c'est quand même eux qui donnent toute l'émotion du film. Les moments où on a les larmes aux yeux, c'est toujours quand on voit ces pauvres enfants souffrir. Enfin, il faut quand même féliciter les acteurs qui jouent les méchants du film et qui, également, paraissent vraiment cruels. Surtout la gouvernante qui fait si mauvaise ! O_O

Silenced n'est certainement pas à mettre devant n'importe quel public ou n'importe quel âge. Il faut avoir le coeur bien accroché et savoir à quoi s'attendre en regardant le film. C'était mon cas, j'avais lu le début d'une critique qui disait clairement qu'on ne sortait pas indemne de ce film et c'est bel et bien vrai. Cela dit, je le recommande vivement à toutes les personnes un peu expérimentées, capables de supporter un tel film et de telles violences. Mais soyez prévenus, vous serez sans aucun doute révoltés contre le système judiciaire coréen, impuissant et incapable de faire régner la justice, juste pour quelques wons.

 

Note : 10/10

Silenced

Partager cet article

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films asiatiques
commenter cet article

commentaires

Sayadiva 21/09/2012 21:01


Ce commentaire va être très long, j'espère qu'il ne se coupera pas en deux!


Je viens de le fnir et je ne peux pas exprimer ce que je ressent et ce que j'ai ressenti en le regardant....
Déjà... Le début. Gong Yoo ne sait pas à quoi s'attendre ni dans quoi il s'aventure. Bien que je connaissais le
thème, je trouve qu'on s'identifie très vite à lui. On est perplexe, perturbé, bouleversé, on est pris dans un piège et on ne sait pas quoi faire. J'aime particulièrement la scène où il est devant
le bureau du directeur avec son pot de fleur, puis qu'il décide de faire son choix. (je n'en dis pas plus pour ne pas spoiler mais ceux qui ont vu le film
comprendront...) 
On est toujours du côté de Gong Yoo (désolée je prends le nom de l'acteur par habitude...) et on, du moins moi je me vois
à sa place et j'affronte les même doutes que lui... 

Les scènes sont choquantes et très bien réalisées, tellement bien que ça me fais
peur. Je hais les acteurs qui ont fait les profs. Certes ce ne sont que des acteurs mais voilà, ils ont tellement bien joués que je les hais, eux. J'ai envie de les frapper, de leur mettre un bonne raclée! Et si par hasard je croisais l'un deux à Séoul, qu'on excuse ma puérilité mais je le frapperai
probablement!! J'ai du m'arrêter en plein milieu du film (vers le
témoignage de Min Soo) et
m'allumer une petite cigarette pour me détendre Car j'étais
trop deeply moved/bouleversée! (désolé pour l'anglais je l'ai vu en VOSTA et je sais plus trouver mes mots en français là pardon!) 

J'ai encore des choses à dire... J'ai adoré les enfants! Les acteurs! Surtout le petit Min Soo qui m'a totalement
émue...


Spoil: 



Et à la fin quand il se retrouve devant son professeur j'étais limite à crier "noon, ne fais pas
ça!!!" devant mon ordi... Et je l'ai vraiment fait quand il était sur la voie du train avec le prof... Pfff jusqu'à la dernière
seconde j’espérais qu'il se dégage à temps et que seul le vieux croûton se ferait écraser...


Oui en fait ce que je déteste littéralement dans ce film c'est le fait
que.. Comment dire. 
On touche le fond, on est triste et bouleversé, mais à chaque fois ils nous tendent une corde!! Ils nous donnent de l'espoir....


Spoil: 



La scène où Yeon Du prouve au juge qu'elle peut entendre la musique, le moment sur la plage, le moment où ils retrouvent la
cassette!! Je suis dis : "C'EST DANS LA POCHE!!" Et bien non. Même ça, ça n'a pas suffit! Et hop, on nous poignarde dans le dos!!


Et je hais les réalisateurs pour ça! Eux qui on accentué ces moments
là!

Les moments qui m'ont le plus touchés, tous, en fait disons les moments qui
m'ont le plus fait pleurer :


Spoil: 



La mort de Min Soo. Oui c'est pour moi le coup de poignard final. Mais avant ça j'ai énormément pleurer au moment
où Gong Yoo tape dans la voiture et pleure lui même, certes rien à voir avec les enfants mais il m'a parfaitement transmis son sentiment d'impuissance et je l'ai
ressenti moi même, j'ai donc pleurer comme un gros bébé avec lui... 
Et encore une fois le moment où Min Soo pleure en apprenant que son agresseur et le meurtrier de son frère (oui!) va être
acquitté...



Sayadiva 20/09/2012 14:55


Oui ça m'en a tout l'air... Je ne suis pas masochiste mais j'aime bien voir tous les "tabous" et injustices (dans ce cas là c'est vraiment des crimes odieux) des pays que j'aime. (ici la Corée)
Donc, oui j'ai le coeur bien accroché et je vais essayer de me dire que c'est "juste un film" même si apparement c'est une histoire vraie! :O 


 


Oh dommage, le torent est dur à trouver... Tant pis, je vais voir et si je trouve je pourrai commenter^^ 

Sayadiva 19/09/2012 23:54


OMG!! Il a l'air génial!!! ^0^/ J'ai pas lu ton commentaire jusqu'au bout histoire de ne pas me spoiler mais il a l'air super ce film! :3 


Je vais chercher un lien ^^ Ah, si entre temps t'en as un à me proposer (de lien)... Hahaha je dis pas non! :)

BBKuma 20/09/2012 11:54



Oui, il est superbe ! Je le conseille fortement, même si bon, faut tenir le coup >_<


Par contre, je ne sais plus où je l'ai pris xD je crois que je l'avais dl en torrent et j'avais pris des sous-titres anglais après.



Vous prendrez bien une tasse de culture asiatique avec un soupçon de cinéma et de télévision ?

Recherche

Catégories