Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 avril 2012 7 15 /04 /avril /2012 12:10

      http://images.allocine.fr/r_640_600/b_1_d6d6d6/medias/nmedia/18/77/69/98/19482755.jpg

 

Titre original : 시 

Réalisateur : Lee Chang Dong

Genre : Drame

Durée : 2h19

Pays : Corée du Sud

Année : 2010

 

Casting :

Yun Jung Hee dans le rôle de Yang Mi Ja

Lee Da Wit dans le rôle de Jong Wuk

Kim Hui Ra dans le rôle de Mr. Kang

Ahn Nae Sang dans le rôle du père de Ki Beom

Kim Yong Taek dans le rôle du professeur de poésie

Park Myeong Sin dans le rôle de la mère de Hee Jin

 

Synopsis :

Dans une petite ville de la province du Gyeonggi traversée par le fleuve Han, Mija vit avec son petit-fils, qui est collégien. C’est une femme excentrique, pleine de curiosité, qui aime soigner son apparence, arborant des chapeaux à motifs floraux et des tenues aux couleurs vives. Le hasard l’amène à suivre des cours de poésie à la maison de la culture de son quartier et, pour la première fois dans sa vie, à écrire un poème.

Elle cherche la beauté dans son environnement habituel auquel elle n’a pas prêté une attention particulière jusque-là. Elle a l’impression de découvrir pour la première fois les choses qu’elle a toujours vues, et cela la stimule. Cependant, survient un événement inattendu qui lui fait réaliser que la vie n’est pas aussi belle qu’elle le pensait.

 

Comme je suis des cours de coréen, j'ai eu l'occasion de participer à une petite sauterie où Poetry a été diffusé et j'ai donc eu la chance de voir ce film que je ne serais sans doute pas aller voir par moi-même. Poetry est un film assez connu, même en France, du fait qu'il a reçu de nombreux prix et notamment celui du meilleur scénario au festival de Cannes en 2010. Mais voilà, la vérité, c'est que les 3/4 des films qui passent au festival de Cannes sont des films d'auteur, des films qui ne m'intéressent pas le moins du monde et dont on n'entend pas parler à part durant le festival justement. Poetry a beau être un film coréen assez bien coté, j'ai trouvé que ce n'était pas un très bon choix pour initier au cinéma coréen (enfin moi je m'en fiche, je suis déjà initiée :D).

Même si l'histoire est plutôt pas mal et originale (c'est pas pour rien qu'il a reçu le prix du meilleur scénario j'imagine), j'ai trouvé ce film trèèèès long ! Vous le savez peut-être maintenant, j'ai du mal à tenir devant des films qui font plus de 2h surtout s'ils ne se passent pas grand-chose. Et bien, c'est le cas de Poetry. 2h20 pour un film dramatique où l'action est inexistante, c'est un peu trop pour moi. Jusqu'à 1h30, je suivais bien le film mais après, c'est devenu dur. Expliquez-moi l'intérêt de passer cinq minutes fixé sur de l'eau qui coule ? é_è C'est bien un film de poètes ça... Artistes incompris, par moi également. C'est pareil pour la lecture de poèmes qui prend pas mal de temps dans le film et qui, pour moi, ne sert pas à grand-chose. J'ai beau aimé la poésie, je suis restée assez insensible à ces poèmes coréens bizarres et à tout ce qu'il y avait autour. La beauté de la nature, tout ça, merci mais bon c'est un peu chiant quand même. Bon heureusement, à côté de ça, il y a quand même une vraie histoire de fond. Cette dame, qui fait tellement attention à son apparence, va apprendre dès le début du film qu'elle est atteinte d'Alzheimer, même si ça n'en est qu'à ces prémices. J'ai trouvé que ce côté maladie n'avait pas été assez exploité même si je pense que c'est peut-être cette révélation qui va mener Mi Ja à prendre ses cours de poésie, dans le but de ne plus oublier ses mots. Le plus intéressant reste tout de même l'histoire avec la collégienne qui se suicide et le fait que le petit fils de Mi Ja soit impliqué dans l'affaire. Après, il y a également l'histoire avec Mr Kang, qui est handicapé et dont Mi Ja s'occupe pour gagner un peu d'argent. Et oui, en Corée, la retraite se fait attendre ! J'ai été un peu choquée quand j'ai vu que cette dame de 66 ans allait travailler en tant que femme de ménage. La société coréenne m'étonnera toujours.

Je ne sais pas si c'est le fait que les "vieux c'est mystérieux" (comprenne qui pourra) mais je n'ai pas vraiment été touchée par ces histoires de vieux justement. Pourtant, Mi Ja a tout pour toucher le public, elle est plutôt seule, son petit-fils est un gros ingrat qu'on a envie de taper et elle se retrouve dans une situation pas possible qu'on n'envierait à personne et où elle doit trouver une somme d'argent impossible pour elle. Je craignais d'éventuellement verser une larme mais ça n'a pas été le cas. Enfin si, le moment qui m'a le plus touché, c'est quand une femme du cours de poésie racontait son plus beau souvenir. Mais bon, c'était assez secondaire dans l'histoire en fait... Finalement, il n'y aura que la fin pour m'étonner, je ne m'y attendais vraiment pas et je n'ai même pas tout à fait compris le pourquoi du comment. Il paraît également que le film n'a aucune bande originale, je voulais parler de la musique mais en voyant ça, je me dis qu'il n'y avait peut-être pas de musique en fin de compte, je ne me rappelle pas vraiment o_o.

Je suis tout à fait consciente que Poetry est un bon film mais je n'ai pas été particulièrement touchée et il ne m'a pas vraiment plu. Trop long, trop lent et un peu flippant par moment. (Pitié, épargnez-nous cette scène d'amour entre des sexagénaires u___u). Il faut préciser également qu'on était assez mal installés, dans un auditorium, sur des marches en béton, alors 2h, c'est un peu long et ça fait surtout mal aux fesses mais bon. Malgré tout, je pense qu'il était bon de le voir au moins une fois, dans le but de voir quelque chose d'un peu différent de ce qu'on peut voir d'habitude, un film qui met en avant une personnalité comme celle de Mi Ja, une personne âgée, c'est assez rare. Heureusement que c'était une projection sinon je ne l'aurais sûrement jamais fini ou alors en sautant des passages x)

 

Note : 6/10

Cette note représente uniquement mon avis sur le film et non la qualité du film elle-même.

 

poetry

Partager cet article

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films asiatiques
commenter cet article

commentaires

Vous prendrez bien une tasse de culture asiatique avec un soupçon de cinéma et de télévision ?

Recherche

Catégories