Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 21:26
La dernière licorne

Réalisateur : Jules Bass, Arthur Rankin Jr.

Genre : Animation

Durée : 1h32

Pays : Grande Bretagne, Japon, USA, Allemagne de l'Ouest

Année : 1985

 

Synopsis :

Au cœur d’une forêt enchantée vit une licorne solitaire. Un jour, elle entend deux chasseurs déplorer la disparition des licornes. Serait-elle vraiment la dernière de son espèce ? En quête de réponses, elle quitte la forêt mais ne tarde pas à se faire capturer par la Mère Fortune qui l’expose dans son carnaval de créatures mythologiques. Heureusement, l’assistant de la sorcière, un jeune magicien maladroit du nom de Schmendrick, vient à sa rescousse. Ensemble, ils se mettent en route pour le château du roi Haggard où, dit-on, le redoutable Taureau de Feu aurait entraîné toutes les licornes du monde…

Quoi de mieux qu'un film sur les licornes pour une soirée à thème girly ? Je trouve qu'on ne fait pas assez de film d'animation (ou non) sur les licornes alors on fait ce qu'on peut et on se retrouve devant un film des années 80...

Quoi qu'il en soit, il fallait que je fasse un article sur ce film parce que bon... c'est un sacré bout quand même ! Déjà le pitch de départ fait un peu mal au coeur parce que c'est l'histoire d'une licorne qui vit seule dans une grande forêt et qui pense être la dernière licorne ! Trop triste. Et puis un jour, elle apprend que ses copines existent encore et se décide donc à les retrouver ! Ce sera chose faite à la fin du film mais ses copines licornes vont l'ignorer royalement et donc elle va repartir vivre seule dans sa forêt MAIS au moins, elle sait qu'il existe des licornes. Super ! xD Cet exemple résume bien l'esprit du film et la perversité des scénaristes !

On ne va pas tourner autour du pot trop longtemps, ce film est un grand WHAT THE FUCK ?! Tout commence dès le début du film avec deux hommes qui chassent si je me souviens bien mais en arrivant dans la forêt de la licorne, ils décident de faire demi-tour pour pas déranger la dernière licorne. Wokay. PS : On ne les reverra jamais. Puis vient l'entrée en scène du pire personnage de tous les temps : le vieux papillon fou. La licorne lui demande des informations parce que c'est un papillon, qu'il vole et qu'il a beaucoup voyagé et qu'il a donc probablement des infos sur les autres licornes. Sauf qu'au lieu de répondre normalement aux questions simples de notre pauvre bête, non, lui, son kiff c'est de chanter et de faire des poèmes moisis avec des expressions improbables du genre "turlututu chapeau pointu". Oui, véridique ! A partir de ce moment-là, on se dit que le film ne va pas ressembler à ce à quoi on s'attendait !...

Puis vient le moment où on rencontre la méchante sorcière, là, rien d'anormal, si ce n'est son assistant, Merlin n00b de première. Le pire apprenti magicien de tous les temps qui va se retrouver à faire son chemin avec notre licorne. On n'est pas dans la merde.  Il maîtrise si bien sa magie que sa formule fétiche est "Magie, fais ce que tu veux !" AH OUAIS. Y'a du level, les gars ! Il finit même par transformer la licorne en humaine (nue tant qu'à faire, parce qu'il est un peu pervers sur les bords aussi). Et forcément, c'est de pire en pire. Je passe les détails mais on arrive dans un château abandonné, mais pas tant que ça, avec un vrai-faux prince charmant qui n'arrive pas à tomber sous le charme de notre licorne, un crâne qui parle, un gros chat fou, un taureau géant et les vagues de la mer qui sont en fait les licornes.

Voilà, voilà ! J'pense qu'avec tout ça, vous avez bien ce qu'il vous faut pour NE PAS regarder ce film ! Enfin, je dirais qu'on peut regarder ce film au moins une fois pour se rendre compte. Mais vaut mieux le regarder en toute innocence comme ça a été le cas pour moi. Si vous savez que ça va être pourri, vous perdrez votre temps xD

Dernière petite précision : la musique joue un rôle primordial ! Et oui, quand il n'y a pas de dialogue, les chansons (chantées) prennent le relais et à ce moment-là, il faut bien écouter les paroles qui racontent des choses ! Pas de bol quand c'est en anglais et qu'on n'y fait pas gaffe tout de suite. On n'a peut-être perdu du sens, zut alors !

 

Note : 3/10

La dernière licorne

Partager cet article

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films
commenter cet article

commentaires

Vous prendrez bien une tasse de culture asiatique avec un soupçon de cinéma et de télévision ?

Recherche

Catégories