Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 décembre 2013 4 19 /12 /décembre /2013 13:54
Romance of Darkness

Titre original : 水に棲む花 / Mizu ni sumu hana

Réalisateur : Goto Kenji

Genre : Drame, fantastique

Durée : 1h26

Année : 2006

Pays : Japon

 

Casting :

Maeda Aki dans le rôle de Nikaido Rikka
Kitagawa Keiko dans le rôle de Mizuchi Rikka
Takasugi Mizuho dans le rôle d'Izumi
Takezai Terunosuke dans le rôle de Nikaido Yuzuru

 

Synopsis : 

Nikaido Rikka est une jeune lycéenne qui adore la natation. Elle se réveille à l'hôpital suite à un accident de bus dont elle est la seule survivante. Toutes les autres filles de sa classe ont péri dans l'eau après que le bus soit étrangement tombé d'un pont.
Alors que Rikka a rejoint sa nouvelle classe et qu'elle reprend normalement ses activités au club de natation, une nouvelle élève fait son apparition dans cette même classe : Mizuchi Rikka. Autre fait inhabituel, d'étranges marques en forme de lotus apparaissent dans le dos de Rikka et elle commence à être de plus en plus attirée par l'eau.
La nouvelle jeune fille aux longs cheveux noirs est déterminée à éliminer l'autre Rikka afin de rester la seule et unique Rikka à pouvoir vivre éternellement dans l'eau.

Encore une fois, je me retrouve à regarder un film juste pour la présence d'une actrice. Mais quelle actrice ! Kitagawa Keiko, THE actrice japonaise !

Ma foi, encore une fois, me voilà à regretter de me lancer dans des aventures pareilles. Le film est très très très médiocre ! Commencons par le commencement : l'histoire. Un wtf pas possible. Un car tombe d'un pont pour finir dans un lac où toutes les lycéennes, sauf une, périssent. Celle-ci faisait partie du club de natation du lycée (comme d'autres qui ont péri mais bon...) mais elle aurait été sauvé par un être/homme mystérieux tout ça parce qu'elle s'appelle Rikka. 

Alors qu'elle a failli périr dans l'eau, elle reprend les cours au lycée assez rapidement (dans une nouvelle classe vu que c'est la seule survivante de sa classe) ainsi que la natation. Sereine la meuf. 

C'est alors qu'entre en scène Keiko sous les traits d'une psychopathe du nom de Rikka, elle aussi. On apprend alors qu'il existe une sorte de légende selon laquelle une fille du nom de Rikka peut vivre éternellement sous l'eau et que ce pouvoir est donné par Izumi, le fameux homme étrange. Sauf qu'elle ne s'attendait pas à avoir de la concurrence et du coup, elle veut tuer l'autre Rikka.

Honnêtement, au bout d'un moment j'ai décroché devant tant de médiocrité. Franchement, l'histoire est incompréhensible. Pour autant, j'ai fini le film en le regardant d'un oeil et c'est allé de pire en pire avec l'histoire entre le Dragon Blanc et le Dragon Noir (véridique) et là, on avait vraiment touché le fond...

À part l'histoire merdique (je suis désolée, c'est tiré d'un manga en plus mais j'espère que le manga est plus compréhensible...), on a aussi droit à un jeu d'acteur bien pourrave. Heureusement que Keiko a bien changé parce qu'on était à la limite de la catastrophe.

Bon quant à la musique, d'après mes souvenirs, elle est quasiment absente sauf au générique de fin. Voui, voui, voui.

 

Bref, ce film est une catastrophe. Ne faites pas comme moi, ne perdez pas 1h30 de votre vie à vouloir admirer Kitagawa Keiko, ça n'en vaut vraiment pas la peine !

 

Note : 2/10

Partager cet article

Repost 0
Published by BBKuma - dans Films asiatiques
commenter cet article

commentaires

Vous prendrez bien une tasse de culture asiatique avec un soupçon de cinéma et de télévision ?

Recherche

Catégories